Ils et elles ne sont plus désormais que huit candidat.e.s coincé.e.s aux larges des côtes thaïlandaises. Dans l’émission diffusée hier soir sur TF1, les téléspectateurs.trices ont assisté au coming-out d’un des participant.e.s de Koh Lanta, Gabriel. C’est lors d’un repas avec une partie des autres «survivant.e.s» que le Belge a évoqué ses relations à sa famille, dont une partie semble-t-il, accepte mal son homosexualité.

«Ici, quand je ferme les yeux, je pense à plein de choses qui concernent ma vie personnelle et notamment à certains trucs qui me pèsent avec mon père, avec ma mère, avec les personnes que j’aime, sur ce que je suis, ce que j’ai dit, que j’étais gay, a-t-il confié aux candidat.e.s. Je suis né avec. Il y a beaucoup de gens qui ne comprennent pas et qui pensent que c’est un choix que j’ai fait, mais non!» En faisant Koh Lanta, Gabriel espère faire comprendre à son père qu’il est «quelqu’un de bien»: «J’espère qu’il est fier de moi.»

Voir l’émission en replay (à partir de 40’00).