Monde | 28.04.2016 - 11 h 52 | 12 COMMENTAIRES
  • belgique
  • bruxelles
  • trans
  • transports

Transports à Bruxelles: une mesure en direction des personnes trans

Publié par
A Bruxelles, les personnes trans pourront désormais choisir leur prénom sur leur carte de transport.

Une rame de métro à Bruxelles - Photo : DR

C'est un geste en direction des personnes trans n'ayant pas changé d'état civil. Le Ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet, a annoncé que les usagers pourront avoir un prénom différent de leur prénom d'état civil sur leur carte Stib (Société des transports intercommunaux de Bruxelles), rapporte Le Soir. Jusqu'ici le prénom devait être le même que sur la carte d'identité. La mesure sera proposée à toutes les autres sociétés de transport en Belgique.

A lire sur le Soir 

Print This Post
Photo du profil de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef. Photo. Comédies musicales. Harvey Fierstein. These are a few of my favorite things.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (12)
  • Par PonyBoy 28 Avr 2016 - 14 H 24
    Photo du profil de PonyBoy

    Hurraaaaaa !! Et le truc sympa c’est que ce sera un bon exemple à donner à d’autres entreprises qui prétendent qu’il est « impossible » de faire autrement que de reprendre les infos de la carte d’identité 🙂 On peut lire aussi l’article du Metro, qui est étonnamment bien rédigé point de vue terminologie et compréhension du sujet : http://fr.metrotime.be/2016/04/26/must-read/choisir-son-genre-sans-contrainte/#

    Signaler ce commentaire

     
  • Par MissButterfly 28 Avr 2016 - 21 H 27
    Photo du profil de MissButterfly

    Je me pose la question de la légitimité des sociétés de transport à demander une pièce d’identité pour créer une carte nominative… Quelle différence avec une carte Séphora ou Yves-Rocher ?
    Sans oublier que seuls les officiers de police, gendarmerie et dans certains cas la douane sont habilités à effectuer un contrôle d’identité. Monsieur et madame toutlemonde n’ont pas vocation à connaitre ce qui est écrit sur une CNI (CNI qui devrait s’appeler « CNEC » carte nationale d’état civil, y a pas une once d’identité sur une CNI, mais bref… ).

    Signaler ce commentaire

     
    • Par SG70 29 Avr 2016 - 9 H 26
      Photo du profil de SG70

      @juju666
      Oui en gros une carte de ce type devrait avoir un nom choisit (et qui n’a pas forcément de rapport avec son état civil) et une photo pour prouver qu’on est bien son porteur légitime mais rien de plus.
      On pourrait étendre la chose plus loin, par exemple aux cartes bleu qui aujourd’hui reprennent les info de l’état civil et requiert donc du porteur de pouvoir présenter une CI valable pour prouver leur bonne fois, alors que la carte bleu pourrait tout simplement posséder une photo pour cet usage.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par sp3cialk 29 Avr 2016 - 10 H 16
      Photo du profil de sp3cialk

      La Stib est un service public et comme dans tout service public, en Belgique en tous cas, tu dois montrer ta CI pour pouvoir disposer d’un abonnement personnel unique. Pour échanger des pièces en billets à la Banque Nationale, tu dois montrer ta carte d’identité. A la pharmarcie, c’est la CI qui a remplacé ce que vous appelez « carte vitale ». Et c’est le cas dans plein d’endroits privés ou publics (droit d’accès à un bâtiment, …)

      Signaler ce commentaire

       
  • Par sp3cialk 28 Avr 2016 - 21 H 43
    Photo du profil de sp3cialk

    Si la mesure est symboliquement importante, ou en tous cas intéressante, tout n’est pas si idyllique dans le royaume belge.
    D’abord il s’agit d’une « annonce ». Sa mise en oeuvre concrète reste floue. Le site de la STIB n’en parle même pas. Et quid de la « formation du personnel », oui ? Parce que se présenter au guichet pour faire la demande de changement, c’est se « outer » face à au moins une personne – voire plus. Sans parler le « suscpicion » lors d’éventuels contrôles … Contrôles assez rares d’ailleurs, je n’en ai eu que 3 en 10 ans.
    Par ailleurs, il continue de régner une grosse incompréhension dans la tête de nos responsables politiques (belges) à l’origine de ces mesures (ou « mesurettes » comme on dit chez nous). Je pense à l’utilisation de « M/F/X » dans les annonces pour un emploi (public, mais le privé s’y met aussi). A l’origine, le X a été ajouté l’an passé pour s’adresser aux personnes qui ne se reconnaissent ni dans le genre masculin, ni dans le genre féminin.
    http://www.fedweb.belgium.be/sites/default/files/151208_HF%20devient%20HFX_FR.pdf
    Or, ce X semble aussi intégrer les personnes transgenres M/F selon certains ou certaines. Lire ici et là :
    http://www.zoegenot.be/Bientot-l-integration-d-un-genre.html
    http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_administration-recrute-homme-femme-transgenre?id=9167940

    Alors oui, il y a une prise en compte progressive et progressiste des questions de genres en Belgique, mais encore parfois trop floues ou mal élaborées – et finalement, mal questionnées.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par PandaTom 28 Avr 2016 - 21 H 56
    Photo du profil de PandaTom

    C’est marrant comme ça donne l’impression que le ministre s’est levé le matin avec une bonne idée… Alors que derrière il y a eu en fait… un an? de démarches continues pour y arriver! Et portées par des citoyens concernés en fait, pas par le ministre. Moi ça me fait réfléchir sur la façon dont on annonce tout ces changements à chaque fois en tout cas…

    Signaler ce commentaire

     
    • Par azur7000 29 Avr 2016 - 8 H 49
      Photo du profil de

      Pour répondre à ta question sur le ministre s’est levé le matin avec une bonne idée. ..Alors que derrière il y a eu en fait. … un an. Alors complètement faux. Ce ministre en question vient tout juste prendre les commandes de ce ministère, car auparavant c’était une femme qui avait ce poste de ministre, Jacqueline Gallant, qui a dû démissionné à cause de son incompétence. Sa démission est récente, début avril 2016. C’est donc depuis peu que Pascal Smet l’a remplacé. Et je sais de quoi je cause, je suis belge 🙂

      Signaler ce commentaire

       
    • Par sp3cialk 29 Avr 2016 - 10 H 07
      Photo du profil de sp3cialk

      Non, Pascal Smet est ministre bruxellois de la mobilité et l’est depuis 2014. A ne pas confondre avec l’ex-ministre féderale de la mobilité (Galant).

      Signaler ce commentaire

       
    • Par PandaTom 29 Avr 2016 - 11 H 11
      Photo du profil de PandaTom

      Nan mais surtout @azur7000, ce que je veux dire, c’est que c’est pas le ministre qui est à l’initiative de ce mouvement mais des personnes trans qui se sont battues, et depuis en gros un an. Que ce ministre soit arrivé en post hier ou il y a dix ans n’y change rien… Je ne dis donc rien de faux… Par ailleurs je ne pose pas de question sur ce sujet… Je m’interroge juste sur la façon dont on présente ce genre de fait : le mérite semble revenir au décisionnaire final, pas à ciels qui se sont battu•e•s pour que cette décisions soit prise. Et ça me gêne.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Gaystronome 29 Avr 2016 - 10 H 24
    Photo du profil de Gaystronome

    Enfin une carte de trans port.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.