Selon l’association tunisienne Shams, plusieurs commerces interdiraient l’accès aux homosexuels. La méthode? Apposer des affichettes sur son commerce.

L’association a publié les photos des trois commerces, un restaurant, une épicerie et un publinet, sur sa page Facebook. Les trois commerces sont situés dans des quartiers différents de la capitale, Tunis. Un taxi arborerait aussi un message interdisant aux homosexuels de monter à bord, selon le média tunisien Sabra FM.

L’association Shams, qui milite pour la dépénalisation de l’homosexualité en Tunisie, a indiqué au Huffington Post, qu’elle allait lancer un appel au boycott de ces commerces. Selon la loi sur la concurrence et les prix, la discrimination quant au droit d’accéder à un commerce est interdite.

Lire l’article complet sur Huffington Post Maghreb.