L’été parisien commencera fort avec What the Fuck? Fest***, un nouveau festival consacré aux expressions et représentations des corps, des genres et des sexualités. Pluridisciplinaire, alternatif et militant, l’événement aura lieu sur trois jours les 8, 9 et 10 juillet, fort d’une envie de donner à voir des œuvres et des performances qui explorent notre rapport aux corps et aux sexualités dans toute leur diversité et leur singularité. Aux commandes de cette première édition, l’organisatrice des soirées PlayNight floZif, les créateurs du festival Explicit de Montpellier Marianne Chargois et Matthieu Hocquemiller, et le photographe Amaury Grisel.

«Les discriminations et inégalités – vécues entre autre par les personnes lgbtqi, travailleurs/euses du sexe, queer, diversités fonctionnelles… nous rappellent que la sexualité n’est pas une simple question de plaisirs privés, explique l’équipe organisatrice. Le sexuel est le lieu depuis lequel se constituent de multiples minorités; mais ces minorités sont souvent invisibilisées.»

«Ainsi les enjeux de visibilités sont-ils loin d’être anecdotiques : le sexuel est bien plus public que ce que nous voulons bien reconnaître.»

Voir la page KissKissBankBank du What the Fuck? Fest***

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur WTFF

Suivre les infos du What the Fuck? Fest*** sur Facebook.