Savoir qu’on a peut-être le pouvoir de rendre toutes les filles folles de vous, même les hétéros, ça pourrait être sacrément flatteur… mais Ruby Rose, elle, n’est pas vraiment de cet avis. La coqueluche de la dernière saison de la série Orange Is The New Black est désormais connue bien au-delà de son Australie natale où elle a commencé comme présentatrice télé et mannequin, et enchaîne désormais les projets au cinéma. Dans une interview pour le magazine Galore, la journaliste a demandé à l’actrice quelle est sa réaction lorsqu’on lui dit qu’elle rend les hétéros lesbiennes.

«Je fais partie de ces gens qui pensent que toute personne se situe quelque part sur le spectre. Je ne crois pas qu’on ait besoin de se mettre une étiquette quand on aime quelqu’un.»

«Quand on me dit que je rends homo, ça me fait rire car ce n’est pas vraiment possible. C’est comme si je faisais quelque chose qui allait à l’encontre de leur volonté au beau milieu de la nuit, comme si je rampais à l’intérieur de leur tête pour appuyer sur l’interrupteur “gay”, en faisant un rire diabolique et en les laissant se débrouiller seules avec leur homosexualité toute neuve.»

«Voilà comment je l’explique: est-ce que j’ai trouvé Channing Tatum extrêmement sexy dans Magic Mike? Oui! Est-ce que je pourrais devenir hétéro sans jamais avoir auparavant eu de l’attirance pour un homme? La réponse est non. Haha. (…) Ça me fait rire car aujourd’hui je suis célibataire et je ne cherche absolument rien. Je me concentre sur ma carrière. Mais c’était drôle que tant de gens m’envoient des photos ou des messages après le lancement d’Orange

via GIPHY

Voir toutes les photos d’Ellen von Unwerth pour le shooting de Galore.