Le nouveau numéro de Clap! consacre sa une au cinéma canadien, avec Xavier Dolan en tête d’affiche. Dans son article d’ouverture de ce dossier, Ava Cahen insiste sur la diversité du cinéma canadien. «Anglophone ou francophone, indépendant ou commercial, documentaire, expérimental, direct, post-moderne, intimiste (influencé par la Nouvelle Vague française), social, fantastique, underground ou pornographique… Fusion d’un héritage nord -américain et européen, le 7ème art canadien est protéiforme.»

Xavier Dolan est qualifié de «gardien de la galaxie» mais on trouve aussi dans ce riche dossier de 22 pages des portraits de Bruce LaBruce (Hustler White, Gerontophilia) ou encore de Jean-Marc Vallée (C.R.A.Z.Y.), et bien sûr une mention sur l’actrice Ellen Page.

A l’occasion de la sortie de leur nouveau film, Théo et Hugo dans le même bateau, Olivier Ducastel et Jacques Martineau expliquent combien il peut être difficile de faire des films indépendants aujourd’hui. Egalement dans ce numéro, douze pages consacrées à l’un des maîtres du cinéma américain Gus Van Sant, à qui la Cinémathèque Française ouvre ses portes pour une superbe expo vue et commentée par Yagg.

Un autre maître est également à l’honneur dans Clap!, Douglas Sirk, auteur de mélodrames flamboyants dans les années 50 (Ecrit sur du vent, Mirage de la vie). Un cinéaste qui a inspiré des générations de cinéastes gays (Ozon, Fassbinder).