C’est une petite phrase qui peut faire du bruit. Alors que le Front National a pris position maintes fois en faveur de l’abrogation du mariage pour tous s’il arrivait au pouvoir, son numéro 2, Florian Philippot ne semble pas plus intéressé que ça par le sujet.

Le Monde rapporte ainsi un échange étonnant avec le député européen, outé par Closer en décembre 2014:

«Quand on demande à M. Philippot, bras droit de la présidente du FN, s’il estime que l’abrogation du mariage pour tous est un sujet important,il répond: « La question de la culture du bonsaï compte aussi beaucoup, ce n’est pas pour autant que l’on va lancer un collectif sur le sujet. »»

En décembre dernier, Florian Philippot semblait pourtant un peu plus enthousiaste sur la question (Lire Florian Philippot affirme que le FN reviendra bien sur la loi sur le mariage pour tous). Rappelons que ni lui, ni Marine Le Pen n’avaient défilé contre le mariage pour tous, contrairement à la nièce de cette dernière, Marion Maréchal-Le Pen. La députée du Vaucluse elle n’a jamais faibli dans son opposition à l’ouverture du mariage pour les couples de même sexe. Elle estimait encore en mars dernier que cela risquait de mener à la «polygamie». Elle avait été tout de suite corrigée par la présidente du Front National, qui avait déclaré aussitôt sur RTL: «Je crois qu’on est très, très loin, honnêtement de la reconnaissance de la polygamie dans notre pays, Dieu merci».

Sur la question des opinions différentes à ce sujet, Marine Le Pen avait répondu: «Ce n’est pas le problème d’être en désaccord. Le débat d’idées permet de dire ce qu’on a envie de dire. Nous, nous avons dit ce que nous avions à dire, que nous étions opposés au mariage, mais que nous étions pour un travail autour d’un pacs amélioré parce que il y a des revendications auxquelles il faut répondre de la transmission du patrimoine, de maintien dans les lieux pour les couples homosexuels», a conclu la présidente du FN.

Sur Twitter, le député d’extrême-droite Jacques Bompard a implicitement condamné la petite phrase de Florian Philippot, en relayant un article du site Le Salon Beige avec ce commentaire: «L’abrogation du mariage homosexuel ne sera pas un sujet pour le front en 2017. Pour ceux qui ne voulaient pas voir.»