L’auteure et illustratrice Pénélope Bagieu (California Dreamin’, Joséphine, …) a débuté en janvier une série de portraits de femmes aux parcours exceptionnels qu’elle publie sur le blog Les Culottées. Cette semaine, elle raconte la vie de Christine Jorgensen, une femme trans américaine, dont la transition a été très médiatisée pendant les années 50 et 60. Elle revient sur son passage à l’armée, ses premières injections d’hormones faites maison, son départ pour le Danemark, et sa première opération de réassignation sexuelle expérimentale conduite par le Dr Hamburger.

Il est étonnant de voir que dans le cas de Christine Jorgensen tout comme dans celui la réalisatrice Lilly Wachoswski aujourd’hui, les tabloïds ont joué un rôle déterminant dans la révélation de la transidentité au grand public. Contrairement à la réalisatrice américaine, Christine Jorgensen n’a pas eu le temps de prendre les devants et a été outée. D’autres thématiques très actuelles se retrouvent aussi dans l’histoire de sa vie: le traitement médiatique de la transidentité, la représentation des personnes trans au cinéma, la visibilité, etc. Une histoire racontée avec bienveillance, respect et humour par Pénélope Bagieu.

Une BD à lire sur le blog Les Culottées.