Le casting de Juste la fin du monde, le nouveau long métrage de Xavier Dolan est  incroyable. Le réalisateur québecois a réussi à convaincre les acteurs et actrices les plus «bankables» du cinéma français. Jugez plutôt: Marion Cotillard, Gaspard Ulliel, Léa Seydoux, Vincent Cassel et Nathalie Baye. Tout ce beau monde est réuni pour Juste la fin du monde, adaptée de la pièce éponyme de Jean-Luc Lagarce, un des auteurs français les plus joués, mort du sida en 1995. Le film raconte l’après-midi en famille d’un jeune auteur qui, après 12 ans d’absence, retourne dans son village natal afin d’annoncer aux siens sa mort prochaine.

justelafindumonde

L’affiche du film, d’après une oeuvre du peintre Olivier Morin 

Xavier Dolan a déclaré récemment à propos de ce film: « Je crois que le film, dans ses thèmes, ses personnages, son intimité et son émotivité démontre que, malgré les nuances qui définissent et divisent souvent nos cultures, le désamour de nos proches, les tensions fraternelles ou même le manque d’écoute touchent à des cordes si profondes qu’elles résonnent en nous et s’accordent à toutes les origines, tous les accents, toutes les provenances».

Pour Nathalie Baye, qui avait déjà tourné pour Dolan dans Laurence Anyways et qui a rempilé pour jouer la mère dans Juste la fin du monde, le cinéaste est un «ovni».

Si la vidéo ne s’affiche pas, cliquez sur Nathalie Baye :  »Xavier Dolan est un OVNI »

Ce sixième film de Xavier Dolan fera-t-il partie de la sélection du prochain Festival de Cannes? Réponse avant la fin du mois.

Lire aussi le dossier que Yagg avait consacré à Jean-Luc Lagarce en septembre 2015, vingt ans après sa mort.