Christine Boutin sera jugée en appel le 7 septembre prochain pour avoir déclaré «l’homosexualité est une abomination» dans une interview au magazine Charles. Le tribunal a fixé la date de l’audience devant la Cour d’appel de Paris hier 6 avril.

Nous avions suivi le procès en première instance (Lire Le procès de Christine Boutin comme si vous y étiez).

Le Tribunal de grande instance de Paris avait condamné Christine Boutin à 5000 euros d’amende pour provocation à la haine le 18 décembre dernier.

En outre, l’élue devait verser 2000 euros à chacune des deux associations qui s’étaient portées partie civile dans ce procès: Mousse et Le Refuge, au titre de dommages et intérêts ainsi que 2000 euros supplémentaires chacune au titre de l’article 475-1 du code pénal (frais de justice). L’Inter-LGBT, qui avait initié la plainte, a en revanche, été déclarée irrecevable en tant que partie civile.

Le tribunal avait été plus loin que le procureur qui réclamait une amende de 3000 euros.

Tous nos articles sur Christine Boutin