Selon Nice Matin, la maison de l’écrivain James Baldwin, auteur de La Chambre de Giovanni, La Conversion ou Harlem Quartet, à Saint Paul de Vence ne sera pas démolie.

«L’architecte des Bâtiments de France impose au promoteur de conserver la maison du gardien et la bastide où l’auteur de Harlem Quartet s’est éteint le 1er décembre 1987, écrit le journal. Les vieilles bâtisses seront réhabilitées et intégrées au projet de construction de 18 logements répartis sur trois bâtiments et d’une piscine.»

L’écrivain Thomas Chatterton Williams, qui avait publié une tribune dans Le Monde pour appeler la France à sauvegarder la maison souhaitait qu’on y crée un centre dédié à la culture et/ou une résidence pour la promotion des écrivains. Le Centre LGBT Nice Côte d’Azur qui avait écrit à de nombreuses autorités, dont l’architectes des Batîments de France suite à notre article «se réjouit de la sauvegarde de la maison de James Baldwin qu’il appelait de ses voeux. Il regrette néanmoins que, pour l’instant, aucun projet de valorisation de la démarche littéraire et engagée de cet auteur ne soit prévue.

L’association veut rester mobilisée sur le sujet: «Le Centre LGBT Côte d’Azur se tient à disposition de la Ville de Saint-Paul-de-Vence, de l’Office de Tourisme de Saint-Paul-de-Vence, du promoteur et de l’ensemble des organisations compétentes pour envisager un projet valorisant la mémoire et le travail de cette figure littéraire et militante majeure.»