Il y a vécu entre 1962 et sa mort en 1987. L’immeuble new yorkais dans lequel a habité Bayard Rustin vient d’être classé au Registre national américain des lieux historiques (NRHP). Ce classement permet de préserver des monuments et des lieux dignes d’intérêt. Dans le cas de l’immeuble de Bayard Rustin, il s’agit de maintenir la mémoire d’une personnalité d’une grande importance dans la vie sociale et politique américaine.

Né en 1912 à West Chester, en Pennsylvanie, Bayard Rustin, Africain-Américain et gay, a été un très grand militant pour les droits civiques et les droits LGBT. Un des ses principaux faits d’armes a été l’organisation de la célèbre Marche de Washington le 28 août 1963, durant laquelle  Martin Luther King prononça son célèbre discours contre le racisme, I Have A Dream.

Au milieu des années 80, il porte son combat sur les droits des personnes LGBT. Dans une lettre au maire de l’époque, Ed Koch, Bayard Rustin affirmait que la leçon qu’il a acquise de son combat de 50 ans pour les droits humains est que «aucun groupe n’est complètement protégé des discriminations, de la bigoterie et du harcèlement tant qu’un seul groupe est soumis à un traitement négatif spécial.»

En 1977, le compagnon de Bayard, Walter Naegle, a emménagé dans l’appartement de la 28e Rue Ouest. Il y vit toujours et l’a gardé pratiquement intact.

Lire aussi le portrait de Bayard Rustin sur Yagg.