La 27e cérémonie des Glaad Awards a eu lieu ce samedi 2 avril à Los Angeles, et a récompensé les personnalités et médias qui participent à une meilleure visibilité et représentation des personnes LGBT. Presque un mois après avoir annoncé publiquement sa transition, Lilly Wachowski a fait l’honneur de sa présence à la cérémonie des Glaad Awards pour recevoir le prix de la meilleure série dramatique pour Sense8. Avec le même humour caustique que dans sa lettre ouverte, la réalisatrice est revenue sur son coming-out forcé, en remerciant avec sarcasme le Daily Mail qui avait fait pression sur elle.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Lilly Wachowski Shares Her Serendipitous Coming Out Story | GLAAD Media Awards 2016

«Il y a un regard critique sur notre travail passé à Lana et moi, à travers le prisme de notre transidentité, a-t-elle indiqué lors de son discours. C’est quelque chose de cool, car c’est un excellent moyen de se rappeler que l’art n’est jamais statique… le fondement de toutes les idées est l’amour.»

Récompensée pour sa performance dans l’excellent téléfilm HBO Bessie, Queen Latifah a rendu hommage aux personnes de sa famille «qui sont gays ou lesbiennes, ou en questionnement».

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Queen Latifah Pays Tribute to Her Aunt & LGBTQ Family Members | GLAAD Media Awards 2016

La mannequin et actrice australienne Ruby Rose a reçu le Stephen F. Kolzak Award, distinction remise chaque année à une personnalité de la communauté LGBT dont l’activité participe à la lutte contre les discriminations LGBTphobes. C’est Taylor Swift qui lui a fait la surprise de lui remettre le prix:

https://www.youtube.com/watch?v=HsOVGywAg4Q

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Taylor Swift Surprises Honoree Ruby Rose | GLAAD Media Awards 2016

«C’est très intéressant de recevoir une récompense pour la visibilité car pendant la majeure partie de ma vie, je voulais juste être invisible, a raconté Ruby Rose. J’avais l’impression que quelque chose n’allait pas chez moi, que j’étais trop bizarre. J’ai été out dès l’âge de 12 ans et j’étais mal à l’aise avec tout ce qui était féminin. C’est toujours le cas. Je m’exerçais à ressembler à un garçon. C’est toujours le cas. J’ai été consternée quand j’ai commencé à avoir des seins. C’est parfois encore le cas.» Ayant subi des abus et des violences à son adolescence, c’est en découvrant une série comme The L Word qu’elle a repris confiance: «Ça m’a donné la sensation d’exister. Lentement mais sûrement, année après année, j’ai regardé le monde changer. Glaad était là poussant les studios à mieux faire.» La chanteuse Demi Lovato a quant à elle reçu le Vanguard Award pour son engagement pour l’égalité des droits.

Les émissions de téléréalité I Am Cait, qui suit Caitlyn Jenner, et I Am Jazz, consacrée à la jeune Jazz Jennings, une adolescente trans, ont elles aussi été récompensées.

Une autre cérémonie de remise des Glaad Awards aura lieu le 14 mai à New York.