Avec ses consoeurs de l’émission RuPaul’s Drag Race, Katya Zamolodchikova sera à Paris au Trianon pour la deuxième édition parisienne de RuPaul’s Drag Race Battle of the seasons. Katya s’est faite connaître l’an dernier dans la saison 7 de l’émission animée par RuPaul. Elle a fini 5è et avec le titre de «Miss Sympa», mais son humour ravageur et son touchant manque de confiance en elle en ont fait l’une des «queens» les plus populaires auprès des fans.  Si on dit que le rire est la politesse du désespoir alors Katya doit être très polie ou très désespérée. Car elle est tout bonnement hilarante.

Nous l’avons interviewée par téléphone (avec une très mauvaise qualité sonore) alors que le spectacle passait par Oslo.

Comment est votre vie depuis que la saison 7 de Drag Race a été diffusée? C’est comme passer d’un film muet des années 20 à un film en Imax 3D et en odorama. J’ai de l’argent, je suis RICHE, je suis tellement RICHE! Pas vraiment, en fait. C’est vraiment fun, je suis très heureux. Je suis si heureux que ça me stresse.

Vous êtes très populaire auprès du public de l’émission. Tout le monde a aimé vous voir dans Drag Race, sauf vous… [Rires] C’est tellement vrai! Je suis la dernière personne à m’aimer. Laissez-moi vous dire un secret: parfois je m’aime tellement que j’ai du mal à sortir de ma chambre parce que je suis trop occupé à m’aimer. Ca s’appelle la masturbation! Je suis content. Je ne savais pas si les gens allaient m’apprécier. J’ai une estime de moi-même très basse. Je suis une sorte de challenger. Mais un challenger déprimé. Maintenant, je ressens l’amour qui vient des gens et des fans. Parfois c’est la seule chose qui me fait sortir de mon lit le matin. Quand vous n’êtes pas sûr de vous même, c’est bien de tout miser sur l’opinion des autres.

Même après tout ça, vous n’avez pas retrouvé confiance en vous? Non, ça ne partira jamais. Vous avez l’impression que Dieu vous a maudit. C’est comme être un loup-garou. Il faut faire avec.

Vous allez devoir rester une drag-queen toute votre vie, pour être nourri de l’amour des fans… Oui, je ne pourrai trouver l’amour qu’en m’habillant en femme! Je peux venir vivre avec vous en France?

Bien sûr, vous avez des fans ici… C’est vrai? J’ai hâte de les rencontrer et de faire écouter mon terrible accent à toute la ville…

Nous avons entendu celui de Michelle Visage l’an dernier, nous sommes habitués… Oh, mais le sien est horrible, le mien est mieux.

Katya RuBOTS

Photo: Jose Guzman Colón

Pouvez-vous nous parler de votre expérience sur la tournée Battle of the seasons? Je déteste chaque minute passée avec eux. Sérieusement, c’est super. Je suis un enfant gâté, une vraie princesse. Je ne sais pas comment c’est arrivé, mais je suis devenu très fainéant dans la vie. Donc quand je dois faire beaucoup de choses en peu de temps, ça me frustre. C’est un peu ce qui se passe ici. Mais c’est une opportunité si unique. Nous sommes en Norvège en ce moment. Je n’aurais jamais pu aller en Norvège, faute de moyens. Je suis allé déjeuner avec Courtney Act aujourd’hui et il y avait des gosses norvégiens qui nous suivaient. C’était trop mignon. Tous les shows sont géniaux. L’énergie y est toujours très bonne. Les foules sont merveilleuses. On a tellement de chance…

Quel type de numéro faites-vous? Un de mes tubes country… Tout le monde sait que je suis un bon chanteur country, donc je saisis chaque opportunité pour développer ma marque. Non, en fait, je fais un numéro très idiot.

Vous voyez les scènes de nativité à Noël? C’est un peu comme ça, mais en version Titanic.

Un de mes amis m’a fait un bateau et Pandora Boxx fait l’iceberg et il y a une vidéo. Toutes les filles chantent, notamment des chansons originales et Violet joue les acrobates dans les airs. Je me suis dit que j’allais être plus terre à terre. Je voulais ramener l’intelligence du show à un niveau relativement bas. Mais je m’amuse en le faisant, et ça a l’air de plaire au public!

Vous êtes d’ailleurs l’un des rares à ne pas avoir de single ou d’album. Comment cela se fait-il? J’y travaille avec mon équipe. J’adore manger. Donc on cherche dans cette direction. On essaie de trouver le ton approprié pour faire un album pop autour de la nourriture.  Mais on me dit qu’on ne voit pas bien ce que c’est! J’aimerais faire un album de reprises de Françoise Hardy ou France Gall. [Il chante] «Laisse tomber les filles, laisse tomber…» Je voulais faire un numéro d’ensemble là-dessus, mais les autres filles ne sont pas intéressées…

Vous êtes déjà venu en France? La dernière fois c’était en 1999. Je fumais 30 cigarettes par jour et ne mangeais que des crêpes. Je ne l’oublierai jamais. Nous sommes allés dans la vallée de la Loire pour voir les châteaux. C’était très beau.

Vous regardez la saison 8 de «RuPaul’s Drag Race»? Oui, mais je n’ai pas encore vu le quatrième épisode. Je les déteste toutes. Non… J’aime vraiment Bob The Drag Queen, Kim Chi, Thorgy Thor, Naomi Smalls, Robbie Turner et Chi Chi DeVayne.

Beaucoup espèrent que vous serez dans le All Stars 2. Vous y serez? Vous voulez y être? Je ne sais pas. J’aimerais beaucoup y participer. Vous savez ce que je ferais? Je me mettrai à pleurer immédiatement, je refuserais de participer aux challenges et j’insisterais pour être un mentor pour les autres filles sur leur santé mentale. Tâche à laquelle j’échouerais lamentablement et elles seraient renvoyées chez elles.

Ci-dessous, Katya invite (dans la langue de Molière) les français.es à venir voir le Battle of the Seasons à Paris: