Affiche-VDEF-2016La 16e édition du festival LGBT Vues d’en Face débute ce soir à Grenoble, avec une sélection de films placée sous le signe de «l’ouverture»: «Notre programmation vous conduira donc d’un extrême à l’autre, explique cette année l’équipe organisatrice. De films tout en douceur et en délicatesse (Beira-Mar et Lilting) à des comédies loufoques voire déjantées (Waiting in the wings ou Dyke Hard). Elle vous fera découvrir le courage de Margarita dont le handicap ne voile pas l’émergence d’une autre sexualité (dans Margarita With A Straw) et appréhender les difficultés de pères et maris confrontés à leurs désirs (What’s between us, En la gama de los grises).» A découvrir dès ce soir, le film Nasty Baby, avec Kristen Wiig, récompensé du Teddy Award 2015, puis jusqu’au 10 avril, les projections des documentaires La Sociologue et l’Ourson et Parole de King!, du dernier film d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau Théo et Hugo dans le même bateau, ou encore Courts Toujours, la sélection de courts-métrages qui sera présentée ce dimanche.

Outre la riche programmation proposée, Vues d’en Face présente aussi plusieurs événements culturels tout au long du festival: une lecture théâtrale du roman d’Edouard Louis, En finir avec Eddy Bellegueule, un atelier Drag King en partenariat avec Le Planning Familial animé par Isabel Salem Diego Sentis des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, ou encore la soirée de clôture avec une carte blanche au premier collectif féminin de DJs grenobloises, le Grenoble Mixing Girls Club.

Voir toute la programmation.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Clip annonce de l’édition 2016