L’organisation indienne Humsafar Trast, qui milite pour les droits des personnes LGBT, a profité du TDoV, la Journée internationale de la Visibilité Trans qui a lieu ce jeudi 31 mars, pour révéler un très beau court métrage contre l’exclusion et la stigmatisation des personnes trans. Une minute 30, peu de mots (et malgré l’absence de sous-titres, ceux et celles qui ne comprennent pas l’hindi ne seront pas perdu.e.s), et beaucoup d’émotions dans ce court-métrage intitulé Bus Stop («L’arrêt de bus»):

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Bus Stop International Transgender Day of Visibility

La dernière image se termine sur ces mots: «Il suffit de changer notre façon de penser… rien d’autre», une façon de rappeler que ce sont les préjugés qui sont la cause de l’exclusion des personnes trans.

Depuis le 15 avril 2014, l’Inde reconnaît un troisième genre pour les personnes trans. Malgré cette avancée saluée par les militant.e.s, les personnes trans sont encore très stigmatisées dans la société indienne.