Jussie Smollett ne glissera pas un bulletin de vote en faveur de Donald Trump lors des futures élections présidentielles aux États-Unis, si ce dernier sort vainqueur des actuelles primaires. L’acteur-chanteur américain ouvertement homosexuel de 32 ans, qui joue dans la série Empire  a répondu à une interview sur la radio SiriusXM Progress concernant la campagne du candidat républicain. Il s’en est pris directement, avec une grande passion, aux supporters du rival des démocrates. Puis le jeune homme a apporté son soutien «à ces femmes et ces hommes de courage» qui manifestent contre Donald Trump lors des meetings du milliardaire américain.

«Je pense que ce sont des soldats contre la haine. Je pense qu’il est le magnat de la haine. Je continuerai à l’appeler comme ça. Ce qu’il a fait, c’est capitaliser sur la peur de la nation. Je pense que Donald Trump est vraiment l’une des pires personnes qui ait foulé la surface de cette planète. Je ne peux pas parler de lui sans m’échauffer et je deviens très émotionnel à ce sujet. Je suis émotionnel face à ça parce que je le ressens dans mes tripes. Et j’ai honte aussi. J’ai honte pour notre nation, qui permet à quelqu’un comme lui d’aller aussi loin», a ajouté Jussie Smollett qui avait déjà fait part de ses positions au sujet de Donald Trump sur les réseaux sociaux via son compte Twitter: «Si toutes les races, religions, cultures et sexualités se joignaient pour faire de l’amour leur affaire, aucun magnat de la haine comme Trump ne pourrait nous diriger».

Jussie Smollett est devenu un vrai militant sur les questions de justice sociale et continue à défendre des valeurs qui lui ont été apprises tout au long de son enfance. Le jeune homme a grandi dans une famille dans laquelle l’activisme était très présent, comme le rapporte l’article du HuffingtonPost: «Elle a toujours été une combattante, une activiste, déclare Jussie Smollett. Je n’ai jamais connu un moment où ma mère ne parlait pas des injustices du monde. L’un de ses premiers mentors était le regretté Julian Bond. Elle marchait avec le mouvement des Black Panthers et Gloria Steinem, et Angela Davis est l’une de ses amies chères».

Avec cette éducation Jussie Smollett a développé un sentiment de fierté d’être gay. Dans l’interview accordé à la radio américaine, il revient notamment sur son coming-out en mars 2015. «Voilà quelque chose que je peux dire honnêtement avec laquelle j’ai grandi. J’étais parfait dans mes imperfections – mais [être gay] ce n’était pas une de mes imperfections», a expliqué l’acteur.

RETOUR DE LA SERIE «EMPIRE»
Jussie Smollett reprendra son rôle de Jamal Lyon dans la série Empire à la fin du mois de mars, après la trêve hivernale, comme de nombreuses séries américaines. Le onzième épisode de la seconde saison intitulé Death will have his day sera diffusé le 30 mars prochain.