La collection « Le Paris des écrivain »s propose de courts ouvrages pour flâner dans la capitale au rythme des œuvres et de la vie de grand.e.s auteurs et autrices. Un des derniers nés de cette belle série de guide est Le Paris Gai. Pointu tout en étant concis, ce petit ouvrage truffé de références et d’anecdotes évoque toutes les grandes figures littéraires homo ou bisexuelles, de Colette à Gertrude Stein, en passant par Marcel Proust et Michel Foucault. Car Paris est depuis bien longtemps (et restera) une ville éprise de liberté où les écrivain.e.s qui y sont né.e.s ou qui s’y sont installé.e.s, ont pu vivre leurs amours et écrire leur œuvres. Idéal pour voir Paris autrement et se replonger dans ses classiques.
Le Paris Gai, Robert Olorenshaw, Editions Alexandrines, 136 p., 7,90€.