Quand la non-égalité des droits conduits à des situations paradoxales… Dany Chételat et Lionel Muller, qui vivent à Delémont en Suisse, pourraient bénéficier d’un partenariat enregistré. Mais ils veulent des enfants. Et le partenariat enregistré ne permet pas d’adopter. En restant célibataires, ils ont une chance de pouvoir faire une demande individuelle.

Lire sur Le Temps: «C’est aberrant que le mariage pour tous ne soit pas encore possible» [fr]

Tous nos articles sur la Suisse