La chanteuse Kesha a reçu le Visibility Award de Human Rights Campaign samedi 5 mars pour son engagement en faveur des droits des personnes LGBT. Alors que son combat judiciaire pour mettre un terme à son contrat avec son producteur, qu’elle accuse d’abus sexuels, a été très médiatisé récemment, c’est forcément avec une grande émotion qu’elle s’est exprimée devant l’organisation et qu’elle a rappelé l’importance qu’elle attache à son engagement: «Être célèbre c’est quelque chose d’étrange, ce n’est pas naturel, et je suis reconnaissante de l’être principalement parce cela me permet d’agir de façon positive pour le monde. J’aime écrire des chansons et faire de la musique, mais ce qui m’arrive ici c’est mieux encore.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Kesha Receives the HRC Visibility Award

Kesha a remercié l’assemblée pour le soutien reçu récemment et a évoqué son attachement de longue date auprès des personnes LGBT: «J’étais une enfant très bizarre, incapable de rentrer dans le moule. Ça n’a pas beaucoup changé. C’est pour ça que je me retrouvais souvent avec ceux et celles qui étaient à part, beaucoup étaient de la communauté LGBT. A l’époque, on ne savait pas ce que “LGBT” voulait dire. On savait juste qu’on se faisait harceler parce qu’on était nous-mêmes, qu’on se faisait humilier parce qu’on était différent.e.s et qu’on nous encourageait à cacher ce qui nous rendait uniques.» C’est de là qu’est née sa volonté d’écrire et de faire de la musique pour célébrer le fait d’être soi-même.