En 2015, l’ex-nageur australien Daniel Kowalski, qui a fait son coming-out en 2010, avait paradé au Mardi Gras de Sydney avec d’autres athlètes. Il a voulu faire plus cette année pour la marche, pinacle de trois semaines de festivités, samedi 5 mars, explique-t-il sur Outsports.

Daniel Kowalski est allé trouver le comité olympique et le comité paralympique australiens en leur demandant de parrainer un char pour la marche: «Leurs réponses ont été rapides, positives (…). Samedi, pour la première fois, nous marcherons pour soutenir l’inclusion, l’acceptation des autres sans discrimination, et la diversité. Nous faisons cela pour les jeunes garçons, les jeunes filles, les hommes et les femmes d’Australie, pour leur montrer notre soutien dans leurs objectifs et dans leurs rêves de représenter cet incroyable pays sans que ceux-ci soient compromis par leur orientation sexuelle». Plus de 80 participant.e.s sont attendu.e.s, qui comptent plus de 20 médailles olympiques et paralympiques, «mais comme nous le savons bien, souligne Kowalski, le plus important en sport est le parcours plutôt que l’issue».

Etaient notamment annoncé.e.s le plongeur Matthew Mitcham, la basketteuse Kelly Gorman et la nageuse paralympique Annabelle Williams. Les fans espèraient aussi y voir Ian Thorpe, qui a pris part il y a quelques jours à une table ronde sur les LGBT-phobies dans le sport, dans le cadre du Mardi Gras.

Cet article est extrait de la chronique Terrains de Jeux du 3 mars 2016, à lire en intégralité ici.