Opinions & Débats | 05.03.2016 - 10 h 03 | 8 COMMENTAIRES
  • 8 mars pour toutes
  • journée internationale des droits des femmes

«Pourquoi nous irons marcher ce dimanche de Belleville à Hôtel de Ville», par les membres du Collectif 8 mars pour tou.te.s

Publié par
Dimanche 6 mars, une manifestation féministe aura lieu à Paris, dans le cadre de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes.
tribune 8 mars pour toutes

Manifestation du 8 mars 2015 - Photo : Collectif 8 mars pour tout.e.s

Ce dimanche 6 mars, nous, féministes, manifesterons dans les rues de Paris à l’occasion de la Journée Internationale de luttes pour les droits des femmes. L’an dernier, nous étions 6000, soit plus du double de l’année précédente. Pourquoi? Parce que la construction collective d’un espace féministe nous appartenant à tou.te.s reste essentielle, dans un contexte d’État d’urgence où le féminisme semble se dissoudre dans le racisme, la transphobie, et une gestion policière et carcérale de la pauvreté et des inégalités sociales.

“L’égalité” ne semble désormais qu’un instrument vide de sens, utilisé par des organisations politiques et institutionnelles qui refusent de prendre réellement en compte les discriminations et violences hétéro-cis-patriarcales. Pire, de viles stratégies politiciennes instrumentalisent nos luttes féministes contre ces discriminations et violences pour en faire le paravent de politiques réactionnaires, sécuritaires et racistes, dans des manœuvres qui renforcent ces violences, en excluant notamment certaines catégories de femmes des espaces féministes et de l'espace public.

OUI, nous sommes convaincu.e.s qu’encore aujourd’hui, être féministe reste une nécessité: Doubles journées de travail, inégalités salariales, harcèlement dans l'espace public, sur le lieu de travail et dans l'intimité, violences sexuelles, violences et discriminations sexistes, transphobie et lesbophobie encouragées par l’État… nous mesurons quotidiennement les conséquences sociales et économiques du sexisme, de l’héteronormativité, de la transphobie.

Oui, nous nous battons d’un même élan contre l’exclusion et la stigmatisation des femmes voilées, contre la pénalisation des travailleuses du sexe et les politiques répressives qui les mettent en danger, contre la pathologisation et la psychiatrisation des personnes trans qui les exposent aux discriminations, à la précarité et à la violence, contre l’exclusion des lesbiennes et des personnes trans de la PMA et de filiations réellement reconnues et protégées, pour le droit de touTEs à la contraception et à l’avortement…

Nous menons ces luttes ensemble car nous savons qu’elles relèvent du même combat contre un système de genre qui classe et hiérarchise les individus en deux catégories, au bénéfice des « hommes » et au détriment des « femmes » et de touTEs les autres, Nous menons ces luttes ensemble car nous refusons que l’émancipation des unEs ne serve l’oppression des autres.

Parce que nous sommes agressé.e.s, silencié.e.s, violé.e.s, exclu.e.s de l’espace public et des décisions qui nous affectent, nous souhaitons créer un espace de solidarité et de résistance qui se veut le plus inclusif possible.

Manifester à Belleville dimanche, c’est faire entendre nos voix, occuper l’espace qui nous est refusé, rendre visibles nos luttes, nos colères et nos revendications, dans un cortège qui nous ressemble et qui nous écoute.

Car sur qui pouvons-nous compter aujourd’hui? L'institution judiciaire condamne les femmes, les personnes trans et/ou intersexes et toutes les minorités de genre qui se défendent, pendant qu'elle acquitte les flics qui assassinent et les violeurs.

L'austérité, la casse du droit du travail, la fermeture des frontières et les lois racistes, c'est la dégradation de notre santé et de notre accès aux soins, au logement et à l'éducation, c’est la restriction de notre liberté de circulation et d'installation comme l'augmentation du volume de travail domestique ou encore de la contrainte (économique et politique) à la vie conjugale même lorsque celle-ci est source de violences.

Organisons-nous pour nous défendre! Réclamons une meilleure répartition des richesses que nous produisons, exigeons un système de santé respectueux de nos corps et de nos décisions, revendiquons un espace public accessible à touTEs, et soyons solidaires avec les plus stigmatiséEs, répriméEs, et précaires d'entre nous !

Retrouvons-nous le 6 mars à Belleville à 14h pour lutter et résister, ensemble et solidaires. Des tables d'info associatives seront installées dès 12h sur le terre-plein central de Belleville: venez discuter et vous renseigner.

Et parce que cette année autour du 8 mars il y a plus qu'une manif', découvrez aussi tout le programme du FESTIVAL (débat Genre Corps Santé et Resistance le 8 mars, soirée le 19 mars,…).

Coline, Marcia et Nelly, membres de l’AG féministe organisatrice du 8 mars 2016

La manifestation est soutenue par: Collectif 8 mars pour touTEs, OUTrans !, Fightback, FéminiCités, Les Méduses – Groupe d’Autodéfense Féministe, Réseau Pluri-Artistique et Multi-Culturel – De Profundis, Collectif La Rage, CongoActif, FièrEs, Mwasi-Collectif afroféministe, Acceptess-T, Femmes en Lutte 93, MWASI – Collectif Afroféministe, Garçes, d’HomoSFèRe (LGBT de SFR), STRASS (Syndicat du TRAvail Sexuel), Les Peaux Cibles – Collectif de Féministes Afro-descendant.e.s (Rennes), Le Collectif Existrans, Le Collectif des Femmes de Strasbourg St Denis, le MAG Jeunes LGBT, le Collectif Droits et Prostitution, le Parti Pirate, le Collectif Féministe Pour l’Egalité, SOS Homophobie, Les Roses d’Acier, Les Ourses à Plumes, Génération Palestine, Act Up-Paris, FLUO (Fédération Libertaire Unitaire Ouverte), Pride de Nuit, Association de lutte contre l’islamophobie et les racismes-Paris 20ème, NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), Mamans Toutes Egales (MTE)

Print This Post
Photo du profil de Yagg
Publié par
Yagg est le premier média social LGBT.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (8)
  • Par Gaystronome 05 Mar 2016 - 12 H 38
    Photo du profil de Gaystronome

    Dommage : l’épisode neigeux francilien sera terminé dimanche.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par plume 05 Mar 2016 - 12 H 49
    Photo du profil de plume

    MMh… Je trouve un peu leste d’avoir fait, il y a quelque chose, la une avec la mère Clerc, qui était, autant que je m’en souvienne, une universaliste décidée et classique, et de passer sous silence le clivage qui existe désormais durablement dans le féminisme hexagonal, et qui est de fond, sur les conceptions de base, les buts, le projet social. Et donc de ne pas mentionner que les féministes universalistes défilent elles aussi, si je ne me trompe le 8 à 18 heures (aux Halles). Il y a d’ailleurs des signataires communs aux deux appels. Et s’il y a une chose qui me hérisse, c’est la revendication des unes comme des autres à être les seules vraies féministes, plutôt que de reconnaître qu’il n’y a pas unité ni encore moins « convergence », que les injonctions morales-politiques n’aident pas à la critique ni au changement, et que l’histoire sociale est en devenir.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par helene 05 Mar 2016 - 16 H 18
    Photo du profil de helene

    une chose est évidente c’est que d’un coté on soutient les mesures répressives du gouvernement (contre « le voile » contre les prostituées etc) , et que de l’autres il y a une diversité qui s’exprime…et que tout le monde ne pense pas pareille en défilant ensemble. le clivage c’est entre un certain féminisme bourgeois qui s’essouffle et la relève

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Biel 08 Mar 2016 - 21 H 15
      Photo du profil de Biel

      @helene
      Parce qu’il s’agit d’une féminisme populaire celui là ? Pour être la relève ce féminisme on ne peut pas dire qu’il propose vraiment des choses concrète a part de faire la critique de la démocratie et de l’Etat. Elles veulent quoi à la place ? Avec des groupes d’autodéfense elles ne vont pas aller très loin c’est la meilleur façon d’approuver l’ordre patriarcal basé sur la force. D’ailleurs elles aussi soutiennent des politiques répressives à juste titre d’ailleurs contre les violeurs. Quelle est leur position sur la loi Boyer une femme de l’UMP ?

      Signaler ce commentaire

       
  • Par plume 05 Mar 2016 - 16 H 54
    Photo du profil de plume

    Ne pas oublier non plus que la croyance et la confiance dans un « sens de l’histoire » déjà tout écrit au nom et en fonction duquel il faudrait agir sans égards et sans réserves, a mené dans de sérieux tête à queue et de fameux désastres, dont nous ne sommes pas plus guéries que nous ne sommes sorties de son alternative binaire, le « vieux monde », qui finit régulièrement dans ces cas par apparaître comme un moindre mal et que les rescapées se retrouvent alors piteusement bien soulagées de déterrer, sous les ricanements des qui croient au contraire inébranlablement qu’on ne doit aller nulle part ailleurs… Et on recommence… Evitons de reproduire ces épisodes, autant que possible. Du nouveau, quoi…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Oim74 05 Mar 2016 - 19 H 39
    Photo du profil de Oim74

    La liste complète des soutiens :

    Avec le soutien : du Collectif 8 Mars Pour TouTES, d’OUTrans, de Fightback, de FéminiCités, des Méduses – Groupe d’autodéfense Féministe, du Réseau Pluri-Artistique et Multi-Culturel – De Profundis, du Collectif La Rage, de CongoActif, de FièrEs, de l’Observatoire des Transidentités, d’Acceptess-T, de Femmes en Lutte 93, de MWASI, de Garçes, d’HomoSFèRe (LGBT de SFR), du STRASS (Syndicat du TRAvail Sexuel), des Peaux Cibles – Collectif de Féministes Afro-descendant.e.s (Rennes), du Collectif Existrans, du Collectif des Femmes de Strasbourg St Denis, du MAG Jeunes LGBT, du Collectif Droits et Prostitution, du Parti Pirate, du Collectif Féministe Pour l’Egalité, de SOS Homophobie, des Roses d’Acier, des Ourses à Plumes, de Génération Palestine, d’Act Up-Paris, de FLUO (Fédération Libertaire Unitaire Ouverte), Pride de Nuit, Association de lutte contre l’islamophobie et les racismes – Paris XXème, NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), Mamans Toutes Egales (MTE), KÂLI, AIDES, le RAAC-sida (Réseau des Associations Africaines et Caribéennes agissant en France dans la lutte contre le sida), le Bus des Femmes…

    Signaler ce commentaire

     
    • Par helene 08 Mar 2016 - 22 H 02
      Photo du profil de helene

      Biel@pendant longtemps quand les trans essayaient d’aller aux défilés du 8 mars, on nous jetait. je ne suis pas aussi prés de l’histoire que toi, mais j’ai beaucoup aimé cette marche. Il y avait une belle diversité. certainement que tout n’était pas parfait mais quand tu as connu le groupe d’antoinette Fouque, c’était du gateau au miel!

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Biel 08 Mar 2016 - 21 H 10
    Photo du profil de Biel

    « Car sur qui pouvons-nous compter aujourd’hui? L’institution judiciaire condamne les femmes, les personnes trans et/ou intersexes et toutes les minorités de genre qui se défendent, pendant qu’elle acquitte les flics qui assassinent et les violeurs. »

    Quelle vision manichéenne l’institution judiciaire (même les membre du Syndicat de la Magistrature ?) acquitterait tous les flics qui tuent des femmes (ce qui est faux mais j’ai compris il ne s’agit la de défendre les femmes mais les dealers multirecividivistes) et elle acquitte TOUS les violeurs ?

    « L’austérité, la casse du droit du travail, la fermeture des frontières et les lois racistes, c’est la dégradation de notre santé et de notre accès aux soins, au logement et à l’éducation, c’est la restriction de notre liberté de circulation et d’installation comme l’augmentation du volume de travail domestique ou encore de la contrainte (économique et politique) à la vie conjugale même lorsque celle-ci est source de violences. »

    Aucune analyse politique dans ce blougli blougla. C’est bien Merkel la reine de l’austérité qui a ouvert les portes aux migrants. Si non il faudra vous mettre dans la tête que le système de santé se dégrade et se dégradera encore si on continue à faire en sorte que la ratio entre cotisants et bénéficiaires diminuent en internationalisant la sécurité sociale pour toute la planète entière qui souhaite se soigner en France.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.