Selon The Guardian, le gouvernement chinois a interdit toutes les représentations des LGBT à la télévision, une censure qui fait partie d’un ensemble de mesures contre le contenu «vulgaire, immoral et dépravé».

Les censeurs chinois ont publié de nouvelles règles pour le contenu qui «exacerbe la face sombre de la société» et considèrent que l’homosexualité, les relations extra conjugales, les relations d’un soir et celles qui touchent des mineurs sont illégales à l’écran.

La semaine dernière, rapporte le journal, le gouvernement chinois avait exigé qu’un feuilleton populaire, Addicted (photo), soit retiré du web parce qu’il présentait des relations gays. Ce geste a provoqué la colère des millions de fans de cette série. Cette répression fait suite à un durcissement de la censure culturelle en Chine depuis l’arrivée au pouvoir du président Xi Jinping en novembre 2012.

Les nouvelles règles concernant l’homosexualité, mais aussi la transidentité, ont mis en colère les activistes LGBT du pays, dans lequel l’homosexualité a été décriminalisée en 1977.

Lire l’article complet sur The Guardian.