En Australie, la question du mariage pour tous n’est toujours pas réglée. Elise (à gauche), la compagne de Lara Ryan, est décédée dans un accident de la circulation le 9 février, quelques semaines après avoir donné naissance à leur deuxième enfant, Skylar. Pour expliquer l’urgente nécessité de légiférer sur cet enjeu de société, Lara Ryan a raconté ce qu’elle a vécu au moment du décès de la femme avec qui elle vivait depuis dix ans et avec qui elle avait fondé une famille. Une lettre bouleversante qu’elle a partagé sur les réseaux sociaux:

«Voilà pourquoi.
Parce qu’en perdant ma compagne dans un terrible accident ce mois-ci, j’ai dû demander au policier si j’étais “autorisée” à écrire épouse sur le rapport. J’ai dû cocher les cases “époux” sur le certificat de décès, les cases “père” sur le certificat de naissance du bébé (le même jour).
J’ai dû hurler dans la salle des urgences “C’est ma femme, je sais que ce n’est pas légal mais c’est ma femme!”
Parce qu’on n’a jamais été engagées politiquement, on a juste fait ce qu’on voulait, fait notre vie et essayé de vivre pour toucher le cœur des gens plutôt que d’imposer des opinions. Mais la quantité effarante de paperasse que je dois remplir pour sécuriser mon avenir et celui de mes enfants est tout simplement ridicule quand tout ça pourrait être réglé avec un certificat de mariage.
Et par-dessus tout, parce que je l’aime, qu’elle a été tout ce que j’ai pendant dix ans, elle est la mère de mes deux filles, elle est le futur dont je rêvais et elle est là où je me sens en sécurité.
Car c’est ça l’amour, et nous devrions toujours le célébrer et l’encourager. Le monde est suffisamment dur comme ça.»

 

This is why.Because having lost my partner in a horrible pedestrian accident this month I had to ask policemen if I was…

Posté par Lara Ryan sur lundi 29 février 2016

 

En janvier dernier, c’est à travers l’histoire tragique de Marco Bulmer-Rizzi que la question de l’égalité en Australie est revenue sur le devant de la scène. En voyage de noces, ce Britannique a perdu son époux, David, après une chute mortelle. Leur union n’étant pas reconnue sur le sol australien, il lui a été extrêmement pénible et difficile de gérer le décès de son compagnon.

Tous nos articles sur l’Australie.