Nous vous en parlions dans Terrains de jeux jeudi, le boxeur Manny Pacquiao est au centre d’une polémique après des propos violemment homophobes. Le boxeur philippin, huit fois champion du monde dans plusieurs catégories, avait comparé les homosexuel.le.s à des animaux lors d’une interview à une chaîne locale de son pays, TV5. Son sponsor, Nike l’avait ensuite très vite lâché. «Nous trouvons les déclarations de Manny Pacquiao abjectes, avait indiqué la marque dans un communiqué. Nike s’oppose à toutes les discriminations quelles qu’elles soient et soutient et marche aux côtés de la communauté LGBT. Nous n’avons plus de liens avec Manny Pacquiaio.» Après avoir présenté des excuses, le boxeur, qui brigue un siège de sénateur dans son pays, semble avoir décidé d’assumer totalement ses propos.

«Ce que je dis est juste. Je me contente de dire la vérité, ce que dit la Bible.», a-t-il déclaré ensuite lors d’une séance d’entraînement.

 

En joignant le geste à la parole, le boxeur a posté brièvement – le post a été très vite retiré, le passage de la Bible qui condamne les homosexuels à mort, comme le rapporte TMZ:

«Si un homme a des relations sexuelles comme il en a avec une femme, ce qu’ils font tous deux est détestable. Ils doivent être mis à mort, leur sang leur retombera sur leur propre tête».

Cela a le mérite d’être clair.