Le Centre LGBT de Rome et d’autres associations LGBT appelaient hier à un rassemblement et un kiss-in devant le Panthéon à Rome à l’occasion de la Saint Valentin. Avec toujours les mêmes mots d’ordre: «Sveglia ti Italia» («Italie, réveille-toi!») et «Lo stesso amore gli stessi diritti» («Le même amour, les mêmes droits»).

Voir un reportage (en italie) ci-dessous:

https://www.youtube.com/watch?v=ea85uWQB9oc

La proposition de loi de la sénatrice Monica Cirinna, qui vise à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples de même sexe, revient devant le Sénat demain. Les sénatrices et sénateurs doivent notamment voter sur l’ouverture de l’adoption, qui cristallise beaucoup de réactions. Vendredi, le ton est monté entre l’Eglise et le gouvernement de Matteo Renzi. La conférence des évêques s’est en effet exprimée en faveur d’un vote secret pour les parlementaires, afin de préserver leur « liberté de conscience ». « C’est le Parlement qui décide s’il doit y avoir un vote secret ou non, pas la conférence des évêques », a répondu sèchement le Premier ministre sur la RAI.

La semaine dernière, le très populaire Festival de San Remo, retransmis à la télévision, s’est transformé en tribune pro-union civile. De nombreux participants et nombreuses participantes ont en effet arboré divers accessoires arc-en-ciel pour afficher leur soutien à la proposition de loi. Le site italien LGBT gay.it a recensé toutes les marques de soutien.

Fin janvier, les pro et les anti-union civile avaient défilé à une semaine d’intervalle, les premiers dans toute l’Italie, les seconds uniquement à Rome.