Un rendez-vous pour sortir des stéréotypes. Du 11 au 20 février, Besançon va organiser la deuxième édition de son festival de cinéma LGBT, le Festival Hors Clichés. L’événement porté par le Collectif XYZ avec l’aide de l’association La Malle des Indes a pour but de proposer  un «festival de films qui dégenre».

La première édition de ce rendez-vous contre les discriminations sexuelles et de genre avait rencontré un joli succès. Plus de 700 entrées ont été enregistrées, sept projections, une conférence et des rencontres avec des associations, débats et échanges dans le public ont pigmenté les trois jours du festival. Succès oblige, en 2016, l’organisation a décidé de prolonger le plaisir, en proposant six jours au lieu de trois.  Plein de moments forts sont attendus les 11, 12, 13 février ainsi que les 18, 19 et 20 février. Une fois de plus, le Festival Hors clichés se déroulera dans plusieurs lieux culturels de la ville, le FJT Les Oiseaux, le Victor-Hugo, le Petit Kursaal et aux Passagers du Zinc.

UNE DIVERSITE DE FILMS
Le lancement officiel des festivités aura lieu lors du vernissage de l’exposition «Rhizome» de Géraldine Jacques, ce jeudi à 19h. La soirée se poursuivra à 20h30 par une séance gratuite de courts-métrages projetés et offerts par Pink Screens de Bruxelles. Les organisateurs ont dévoilé le teaser du festival. Un avant goût des différents courts-métrages et films proposés dont l’inédit en France «Tangerine» (USA, 2015) de Sean Baker projeté le vendredi 19 février au ciné Victor Hugo Lumière à 22h.

Cette année, le festival Hors clichés sera international en mettant en avant les cultures LGBTQ à travers des films réalisés dans le monde entier : Oriented (Israël, 2015), Fronteras (Espagne, 2014), Stories of our lives (Kenya, 2014) prix du jury aux Teddy Awards 2015, Velvet Goldmine (Grande Bretagne, 1998) de Todd Haynes et bien d’autres. Une sélection jeunesse est au programme pour démystifier les représentations de l’homosexualité, de la transidentité, et des questions de genre en France et à travers le monde.

Enfin, le samedi 20 février aux Passagers du Zinc, rendez-vous pour la soirée de clôture dès 22h30. Toute l’équipe du festival invite le public a fêté la fin du Festival Hors clichés avec une performance artistique par Les Louves (Toulouse) avant de danser sur le dancefloor avec Atomik Popotin (Lausanne).

Pour plus de renseignements : festival.horscliches@gmail.com

Pour consulter toute la programmation.