Le retour des agents Fox Mulder et Dana Scully a ravi de nombreux et nombreuses fans de X-Files. Diffusée depuis le 24 janvier aux États-Unis, la série passera en France sur M6 à partir du 25 février prochain. Mais le site Bitchmedia a signalé un épisode particulièrement problématique de cette nouvelle saison, intitulé Mulder and Scully Meet the Were-Monster.

La façon dont est dépeint un des personnages de l’épisode est transphobe, explique la journaliste S.E. Smith: «Annabelle est clairement destinée à être perçue comme une femme trans, elle est néanmoins jouée par DJ “Shangela” Pierce, une drag queen gay qui ne s’identifie pas comme transgenre (aperçue dans RuPaul’s Drag Race, ndlr). Cela perpétue à nouveau la notion que les femmes trans sont juste des “femmes en robe” et que les travesti.e.s sont tou.t.e.s des personnes trans. La décision de faire d’elle une travailleuse du sexe renforce aussi un stéréotype commun sur les femmes trans.» Bitchmedia relève aussi un dialogue entre Mulder et un autre personnage parsemés de réflexions transphobes sur la chirurgie. Si Télé-Loisirs encense l’épisode en question, cet aspect n’est pas passé inaperçu: «Seule ombre au tableau de ce merveilleux épisode, les “blagues’ un peu trop appuyées sur le personnage transgenre, dont la transition est maladroitement mise en parallèle avec cette bête qui veut changer de peau et redevenir ce qu’elle est au plus profond d’elle-même. L’insistance de Mulder à expliquer qu’on lui a coupé les parties génitales était pour le moins gênante et déplacée!»

S.E. Smith signale malheureusement que le cas de X-Files est bien loin d’être isolé et cite de nombreuses séries dans lesquelles ce type de représentation transphobe des femmes trans a déjà été repéré: Bones, Girls, South Park ou encore Friends.

À lire sur Bitchmedia.