Pas besoin de demander à Cupidon de tirer une flèche pour tomber amoureux/euse de la course à pied. Les Front Runners de Paris, l’association membre de la FSGL (Fédération sportive Gaie et lesbienne) aiment courir et organisent la 17e course de la Saint Valentin le 13 février prochain. Un événement majeur pour l’association parisienne, car chaque année entre 250 et 300 couples prennent ensemble le départ. L’an passé, 1006 coureurs avaient affronté la pluie pour y participer. Niveau distance, deux parcours sont proposés: 10 km pour les personnes qui souhaitent courir en solo et 6km pour celles qui se lanceront en duo. Le départ sera donné devant la Cité de la musique, allée du Zénith dans le Parc de la Villette (19e arrondissement). Un ravitaillement sera offert pendant la course dans le parc et après la course au gymnase Jules Ladoumègue.

«C’est une course qui a deux objectifs. Le premier est de porter, en tant que club LGBT et friendly, un message de lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre. Cela donne de la visibilité aux personnes LGBT dans le monde du sport et plus généralement dans la société en rappelant qu’elles ont leur place dans le milieu sportif et ne doivent jamais hésiter à aller aux bouts de leurs passions par peur d’être rejetées, explique à Yagg, Charles Colas l’un des organisateurs de la course. Le second objectif, plus général, est de promouvoir la pratique de la course à pied comme un sport convivial et accessible à toutes et tous, sans condition d’âge, de niveau ou de genre.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Course de la St Valentin 2016 – CLIP OFFICIEL

Cette année, il s’agira de la 17e course, comment peut-on encore renouveler l’événement? «La course a beaucoup évolué. En terme de localisation, d’abord: les premières éditions ont eu lieu au bois de Vincennes, avant que la course soit déplacée aux Buttes Chaumont, puis depuis trois ans au Parc de la Villette, rappelle Charles Colas. La formule a également changé: il y a 17 ans, une petite centaine de coureurs/euses seulement s’élançaient sur des distances de 4, 6 ou 8 km. Évoluer vers la formule actuelle nous a permis de proposer aux coureurs/euses individuel.le.s une course de 10 km officielle labellisée par la Fédération française d’athlétisme (FFA), et inscrite depuis quelques années au calendrier du Paris Running Tour, ce qui n’est pas sans expliquer notre succès actuel puisque nous attendons cette année près de 1000 coureurs/euses.» Pour cette édition 2016, les organisateurs et organisatrices ont invité une trentaine de coureurs/euses des associations SOS Homophobie et Contact, qui tiendront un stand dans le village coureurs pour présenter leurs actions.

Un rendez vous sportif, mais pas que. Il réservera peut-être de belles surprises et de jolies rencontres à celles et ceux qui ne pensaient pas passer la soirée de la Saint Valentin à deux.