Alors que repasse Catherine Giner… Cette élue marseillaise avait fait parler d’elle lorsque Christian Estrosi, tout nouveau président de la région Paca, lui avait donné une délégation à la Famille, avant de la retirer illico presto après une début de polémique (Lire Région Paca: Catherine Giner n’est plus chargée de la Famille). Car sur la Famille, Catherine Giner a des idées bien arrêtées et très à droite: chrétienne revendiquée, anti-mariage pour tous, anti-IVG, une obsession anti-PMA et GPA comme en témoigne son fil Twitter.

Est-ce pour se rabibocher avec Sens Commun suite à son revirement sur l’abrogation du mariage pour tous? Nicolas Sarkozy vient de nommer Mme Giner déléguée à la Famille au sein du parti Les Républicains, rapporte le Figaro.

RHETORIQUE ANTI-IVG
Dans une interview à Famille Chrétienne, Catherine Giner se plaint d’avoir été caricaturée par le journal la Marseillaise, qui avait révélé sa nomination comme déléguée à la Famille de la région Paca. Sur l’IVG, voici son explication:

« J’ai effectivement dénoncé les dérives de la loi Veil dans mon mémoire de DIU éthique et pratique médicale écrit en 2001. Faut-il rappeler que Simone Veil elle-même les a dénoncées ? La loi de 1975 admettait, dans des conditions extrêmes, tolérer le mal pour éviter le pire. La limite transgressée est devenue un acte social, puis un droit considéré comme un progrès. Aujourd’hui, au regard du nombre officiel d’IVG pratiquées par an en France – 220 000 – il y a, me semble-t-il, de quoi se poser des questions. »

Une rhétorique habituelle des anti-IVG, justement. Sur le mariage pour tous, les choses sont claires:  « C’est pour la cause des enfants, dans leur intérêt, que j’ai participé activement au combat contre la loi Taubira et je ne m’en suis jamais cachée. Ma priorité est l’égalité entre tous les enfants et le respect de la vérité qui leur est dû. Il est capital de préserver la filiation naturelle. Un enfant s’inscrit dans une histoire familiale, il a le droit de savoir d’où il vient. Cette loi a ouvert la porte à la gestation par autrui (GPA), conséquence obligatoire du mariage entre personnes de même sexe. »

Avec la très réactionnaire Anne Lorne comme secrétaire nationale à la Petite Enfance, Les Républicains disposent désormais d’un solide socle anti-égalité au sein de leurs institutions.