Le magazine gay américain Out a longuement rencontré le comédien chanteur Jussie Smollett, qui crève l’écran depuis un an et demi dans Empire, la série créée par Lee Daniels. Il est revenu notamment sur l’épisode de son coming-out dans l’émission d’Ellen DeGeneres.

« Cela faisait deux mois que j’étais connu. », explique-t-il. Il ne voulait pas spécialement parler de son orientation sexuelle à ce moment-là: « A la seconde où vous dites quelque chose, on veut que ce soit le résumé de votre vie pour toujours. Ce genre de chose ne m’intéresse pas du tout. »

Lors de l’interview avec Ellen DeGeneres, le sujet a été soigneusement évité. Une fois les caméras éteintes, il raconte avoir dit ensuite à l’animatrice « J’étais prêt à en parler », si elle avait posé la question. Ellen lui avait répondu: « tu n’es pas obligé de le faire ».  « Je serai éternellement reconnaissant à Ellen de la gentillesse qu’elle m’a témoigné. Cela m’a donné envie d’en parler », poursuit-il.

Ils ont donc réalisé une deuxième interview, juste après la deuxième interview dans laquelle il a tenu à clarifier les choses. Il n’a pas prononcé le mot gay, mais a déclaré qu’il n’avait jamais été dans le placard (Lire Jussie Smollett, de «Empire»: «Je n’ai jamais été au placard»).

Ce qui est vrai. Quelques années auparavant, il avait parlé de son homosexualité dans une interview à Têtu, à l’occasion de la sortie du film The Skinny, de Patrik-Ian Polk (Noah’s Arc).

Même s’il se dit ouvert à tout, pour que les choses soient bien claires, il le martèle à Out: « je suis un homme gay. Je suis un homme gay. Je suis un homme gay. Je ne sais pas combien de fois je dois le répéter.  »