Des chercheurs viennent de rapporter des cas de contamination par le VIH chez deux gays traités par ténofovir, une des molécules utilisées dans la prophylaxie pré-exposition PrEP. Faut-il en déduire que la PrEP n’est pas efficace? Sur Seronet, Mathieu Brancourt analyse l’étude en question et rappelle que la stratégie de prévention avec la PrEP doit se faire dans un cadre bien précis.

Lire l’article complet sur Seronet.

Lire tous nos articles sur la PrEP.