Le réalisateur et journaliste Dominique Thiéry s’est rendu à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre, en région parisienne, où les équipes soignent les malades que le VIH a laissés démunis face à des bactéries ou des parasites qui ont attaqué leur système nerveux. Des malades qui sont aussi aidés par une association remarquable, Les Petits Bonheurs. Si les infections opportunistes caractéristiques du sida se traitent, on ne guérit pas de l’infection par le VIH.

« In Vivo, Les Oubliés du sida », France 5, dimanche 10 janvier, à 20 heures.