«Jusqu’ici, les homos qui voulaient sortir étaient obligés d’aller à Lille ou alors en boîte à Loos-en-Gohelle» explique Julien Meesemaecker au journaliste de La Voix du Nord. Le jeune patron de bar vient tout juste d’ouvrir son établissement, Le Rêve d’O, à Boulogne-sur-Mer, un lien qu’il veut ouvert à toutes et à tous, mais plus spécialement à une clientèle gay et lesbienne, ce qui n’existait pas encore de ce secteur.

À lire sur le site de La Voix du Nord.