Toute l’équipe de Yagg vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Vous avez pu le voir à travers nos rétrospectives, 2015 aura été une année difficile pour beaucoup, y compris les gays, les lesbiennes, les bis, les trans, les intersexes. Cela ne doit pas occulter néanmoins tout le travail mené par celles et ceux qui se mobilisent pour protéger ou faire avancer nos droits, ainsi celui de celles et ceux qui font vivre la culture LGBTI dans toute sa diversité.

Sur le plan des droits en particulier, 2016, année précédant deux échéances électorales importantes (la présidentielle et les législatives), sera cruciale. On l’a vu lors des régionales, la Manif pour tous et ses sbires ne désarment pas pour tenter de bloquer ou faire reculer tout droit dont nous pourrions bénéficier. Hélas, il se trouve encore de nombreuses élues et de nombreux élus pour les écouter, quand ce n’est pas les inclure sur leur liste – ou craindre leur influence. A leur mobilisation, nous devons répondre par la nôtre. Tout comme il a fallu se battre pour obtenir le mariage pour tous, il faudra aller arracher la PMA, la GPA ou les droits pour les trans. L’égalité ne tombe pas du ciel, elle se conquiert et, une fois acquise, elle doit être protégée.

Pour Yagg, cette année devrait celle de l’essai transformé. Vous avez été nombreux et nombreuses à nous suivre depuis février dernier et le lancement de notre offre de pré-abonnement, et en juin le lancement de l’abonnement. Comme nous vous le répétons, Yagg a besoin d’au moins 3000 abonné.e.s en permanence pour continuer à vivre. Nous y sommes presque. Merci encore à celles et ceux qui nous ont fait confiance et qui nous témoignent régulièrement de leur soutien. Un média, quel qu’il soit, ne peut continuer qu’avec le soutien et le concours de ses lectrices et de ses lecteurs. Nous resterons à votre écoute pour vous offrir la meilleure info possible, et si tout va bien, de nouvelles fonctionnalités sur le site.

« You gotta give’em hope », répétait à l’envi Harvey Milk, « il faut donner de l’espoir ». Ce ne sont pas des paroles creuses. Les véritables changements et les bonnes choses n’arrivent que si l’on ose les espérer. Très bonne année 2016 à vous.