L’homophobie intériorisée a été parfaitement décrite par Sébastien Chauvin dans le Dictionnaire de l’homophobie, ouvrage collectif sous la direction de Louis-Georges Tin (paru en 2003 aux Presses universitaires de France). Mais quand cette homophobie s’exprime publiquement, cela peut provoquer plus que des hauts-le-cœur. La récente déclaration de Florian Philippot, numéro 2 du FN et hostile au mariage pour les couples de même sexe, nous a amené à lister cinq personnalités publiques particulièrement bruyantes sur ces sujets. Leur détestation des gays leur fait parfois dire des horreurs.

Xavier Bongibault

bongibaultVous n’avez pas pu le louper. Il était toujours aux côtés de Virginie Merle (alias Frigide Barjot) dans les défilés de la «Manif pour tous», arborant une coloration capillaire blond platine. Se présentait comme un gay contre le mariage.

Il a dit sur son blog: «Pour gagner, il faut être sur le terrain sur lequel ne nous attendent pas nos ennemis. Et en effet notre belle armée de la vérité a permis en donnant la paroles à des personnes homosexuelles hostiles à ce ”changement de civilisation” – comme le revendique Taubira – d’éviter qu’elles soient perçues comme les responsables de cette loi inique et donc d’éviter une vague d’homophobie sans précédent.»

Il l’a dit en septembre 2014: «Je place tous mes espoirs, les mêmes que ceux des millions de Français à être descendus dans la rue de novembre 2012 à mai 2013, en Nicolas Sarkozy qui saura, dans le futur, incarner la France et répondre aux attentes de ces concitoyens.»

Jean-Pier Delaume-Myard

jean-pier delaume myardFondateur du site Homovox (actuellement «en refonte»), Jean-Pier Delaume Myard, il se présente comme catholique et opposé au «mariage gay». En 2013, le collectif Homovox était très présent contre la loi Taubira et faisait même du lobbying à Bruxelles  en se déclarant contre la fin des discriminations envers les personnes LGBTI. En septembre dernier, Jean-Pier Delaume Myard a comparé le «lobby gay» à Daesh lors d’un meeting de la «Manif pour tous» sur la presqu’île de Quiberon. Depuis il a un peu disparu des radars…

Il a dit: «“gay” n’était en rien synonyme d’homosexuel. Il n’y a d’ailleurs pas que moi qui le dit, puisque le pape François lors de son retour en avion à l’occasion des Journées mondiales de la Jeunesse qui se sont tenues à Rio de Janeiro a dit : “Le problème n’est pas d’avoir cette tendance, c’est de faire du lobbying”.»

Il a dit aussi: «Le lobby gay est déterminé à détruire et quelque soient les moyens, les instituions du mariage et de la famille aidé en cela par certains lobbys féministes comme les Femen mais pas seulement.»

En voila un qui est aussi misogyne. Ça ne nous étonne pas plus que cela.

Philippe Ariño

philippe arinoSa fiche Wikipédia le présente comme l’auteur d’essais sur l’homosexualité en rapport avec le christianisme. Il écrit aussi des chansons. Il a eu son quart d’heure de célébrité en novembre 2012 dans l’émission de France 2, «Complément d’enquête», dans laquelle il explique qu’il pratique l’abstinence.

Sur son blog, intitulé L’Araignée du désert, il explique: «En gros, la femme-araignée, célébrée par des auteurs homos comme Manuel Puig, est la conscience du viol; et l’Araignée du Désert est la mémoire du viol (fantasmé ou réellement vécu par les personnes homosexuelles) qui crie dans le désert…»

Ce qu’il dit des «personnes homosexuelles»: «Elles ont la fâcheuse coutume d’associer dans leurs propres fictions les personnages homosexuels à des criminels voués à une mort atroce, à des malades mentaux, à des pestiférés, bref, à tous les clichés de « l’homosexualité noire », et ont du mal à s’avouer qu’elles se trouvent monstrueuses étant donné que leur complexe d’infériorité est enrubanné d’une carcasse de suffisance auto-parodique ou volontairement désespérée.»

Vous n’avez pas tout compris? Nous non plus.

Florian Philippot

florian philippotLe numéro 2 du Front national, en tête le 6 décembre dernier, au premier tour des régionales dans le grand Est, n’est pas ce qu’on pourrait appeler un gay fier de l’être.

En janvier 2013, dans le studio de RMC, Florian Philippot refusait de répondre à la question pourtant simple des journalistes. «Homosexuel, hétérosexuel?» Rester dans le placard alors qu’on occupe un poste aussi exposé que numéro 2 d’un parti politique, est-ce bien raisonnable? Fin 2014, il a fait condamner Closer pour atteinte à la vie privée (condamnation confirmée en appel en juin dernier), après la une de l’hebdo people consacrée à son escapade viennoise avec un homme présenté comme son compagnon.

Il y a quelques jours, il a déclaré qu’il remettrait en cause le mariage des couples de même sexe.

Il a dit: «Je ne suis ni communautariste, ni anti je ne sais quoi. Je ne m’intéresse pas à savoir si tel ou tel à telle orientation, telle origine caractéristique, ça ne m’intéresse pas.»

On aimerait qu’il montre le même désintéressement à l’égard des millions d’habitant.e.s de ce pays stigmatisé.e.s par le Front national parce qu’ils et elles sont issu.e.s de l’immigration ou de confession musulmane.

Michael Glatze

glatzeIl n’y a pas qu’en France que des homos en viennent à détester les gays. Le cas le plus emblématique est Michael Glatze, qui après avoir été le co-fondateur de l’association Young Gay America a annoncé publiquement qu’il ne s’identifiait plus comme homosexuel. Mieux, il dénonce maintenant l’homosexualité. Michael Glatze vit à La Grange, dans le Wyoming, une bourgade de 448 habitants, un peu au milieu de nulle part. Son histoire a inspiré le film I Am Michael avec l’acteur James Franco pour incarner ce militant devenu figure de proue du mouvement ex-gay (la date d’une sortie française n’est pas encore connue).

Il a dit: «Quand Dieu est entré dans ma vie en 2003-2004, j’ai commencé à faire le ménage dans ma vie pour le Christ, mais je ne voyais pas l’homosexualité comme quelque chose que je devais effacer. […] Finalement, Dieu m’a fait prendre conscience que l’activité homosexuelle était un péché. C’est au moment de cette prise de conscience que j’ai écrit “l’homosexualité est la mort, et je choisis la vie”»