France | 28.11.2015 - 19 h 26 | 33 COMMENTAIRES

Contenu Yagg +

  • Manif Pour Tous
  • nicolas dupont-aignan
  • valérie pécresse
  • wallerand de saint just

Oui Oui Oui tente de zapper Valérie Pécresse au meeting de la Manif pour tous

Publié par
La Manif pour tous avait invité aujourd'hui à Paris les candidats d'Ile de France aux élections régionales. Un meeting perturbé brièvement par le collectif Oui Oui Oui.

Action contre Valérie Pécresse au meeting de la Manif pour tous. - Photo : Collectif Oui Oui Oui

Les vigiles étaient sans doute sur leurs gardes. Sept militantes du collectif Oui Oui Oui ont tenter de zapper Valérie Pécresse cet après-midi lors du meeting de la Manif pour tous, dans le cadre des élections régionales.


Pour lire la suite de l'article, vous devez être abonné.e


Je me connecte ou Je m'abonne
Print This Post
Photo du profil de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef. Photo. Comédies musicales. Harvey Fierstein. These are a few of my favorite things.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (33)
  • Par herveba 28 Nov 2015 - 20 H 25
    Photo du profil de herveba

    effectivement, j’avais bien vu ça quelque part..
     » C’est pourtant bel et bien ce que proposait Nicolas Sarkozy, président des Républicains, devant les militants du courant Sens commun.  »
    enfin bref, je rigole des propos de  » Ludovine de.. » mais pas de la situation qu’explique l’article.
    moi je dit : c’est tout sauf politique là ? c’est gros comme une patate !
    sinon je trouve pas les mots.. le mariage change rien à leurs vies.. allez comprendre.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Jean 30 Nov 2015 - 9 H 46
      Photo du profil de Jean

      @pas99959, oui, le mariage ne change rien à leurs vies, d’un point de vue individualiste.
      D’un point de vue social, si les opposants au projet de loi du « mariage pour tous » sont mariés, alors cela change quelque chose, car la définition du mariage a été changée par la loi. Il ne s’agit plus d’un mariage entre 1 homme et 1 femme, mais d’un mariage entre 1 personne et 1 personne, indépendamment de leur sexe.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par SG70 30 Nov 2015 - 13 H 08
      Photo du profil de SG70

      @jeanrobert
      Donc en gros ça blesse leur ego… car dans les faits ça ne change rien pour eux, leurs droits restent les même et leurs devoirs aussi.
      (allez chuis bon prince, il y a eu un changement… depuis cette loi "chacun des époux peut utiliser dans la vie courante, s’il le désire et à titre d’usage, le nom de son conjoint ou adjoindre son nom au sien, dans l’ordre qu’il souhaite" et ça ça à fait jaser les vieux con misogynes de l’assemblé, ben vi les femmes peuvent décoder de mettre leur nom avant celui de leur époux….
      Pas de doute on a détruit la civilisation…à ce rythme la un jour elles exigeront d’avoir à travail équivalent une rémunération équivalente… franchement ou va t’ont ?

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Roxane 30 Nov 2015 - 14 H 41
      Photo du profil de Roxane

      @jeanrobert
      car la définition du mariage a été changée par la loi. Il ne s’agit plus d’un mariage entre 1 homme et 1 femme, mais d’un mariage entre 1 personne et 1 personne, indépendamment de leur sexe.
      Ce qui en soi est faux.
      La loi n’a jamais donné de définition du mariage, elle n’a fait que définir ses modalités, qui elles ne prévoyaient qu’entre personnes de sexes différents.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Jean 01 Déc 2015 - 18 H 28
      Photo du profil de Jean

      @Roxane
      La loi n’a jamais donné de définition du mariage, elle n’a fait que définir ses modalités, qui elles ne prévoyaient qu’entre personnes de sexes différents. . Ok, sur le plan juridique (Code civil, Livre Ier : Des personnes, Titre V : Du mariage, Article 144). Dans la compréhension du pékin moyen (moi inclus), disons que se confond la « définition » et les « conditions » de licité d’un mariage.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Roxane 01 Déc 2015 - 20 H 09
      Photo du profil de Roxane

      @jeanrobert
      Les termes sont pourtant important, car ici, il s’agissait d’ouvrir le mariage aux couples de même sexe, la définition du mariage en elle même ne changeant pas, les conditions non-sexuées ne changeant pas.
      Idem pour ce qui est de l’AMP, la définition ne changera pas avec l’ouverture de l’AMP aux couples féminins.
      Donc, pour reprendre ton argument initial:
      « oui, le mariage ne change rien à leurs vies, d’un point de vue individualiste.
      D’un point de vue social, si les opposants au projet de loi du « mariage pour tous » sont mariés, alors cela change quelque chose, car la définition du mariage a été changée par la loi. »

      Même d’un point de vue social, ça ne change absolument rien. Le mariage en lui même n’a pas changé, il est juste ouvert à plus de monde.
      Ca me semble aisément compréhensible par le pékin moyen du moment que les termes corrects sont employés, même mes cousin(e)s âgé(e)s d’une dizaine d’années au moment de la loi l’ont facilement compris.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Jean 03 Déc 2015 - 13 H 53
      Photo du profil de Jean

      @Roxane.
      Le code civil (Livre Ier : Des personnes > Titre V : Du mariage > Chapitre Ier : Des qualités et conditions requises pour pouvoir contracter mariage) est ainsi rédigé:
      > avant la loi dite du « mariage pour tous »
      >> article 143 : pas de contenu
      >> article 144 : L’homme et la femme ne peuvent contracter mariage avant dix-huit ans révolus.
      > après la loi dite du « mariage pour tous »
      >> article 143 : Le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe.
      >> article 144 : Le mariage ne peut être contracté avant dix-huit ans révolus.

      Donc l’altérité sexuelle est explicitement citée dans l’ancien article 144 comme seule possibilité, tandis que le nouvel article 143 au contraire la relativise, tout en restant ferme sur la dualité (i.e. 2 personnes et pas plus).

      Là j’ai un problème de compréhension logique de votre raisonnement.
      Vous écrivez « La loi n’a jamais donné de définition du mariage, elle n’a fait que définir ses modalités, qui elles ne prévoyaient qu’entre personnes de sexes différents. » où vous dites définition ≠ modalités
      Puis « Les termes sont pourtant important, car ici, il s’agissait d’ouvrir le mariage aux couples de même sexe, la définition du mariage en elle même ne changeant pas, les conditions non-sexuées ne changeant pas. » où vous dites définition = conditions.
      Ok, les termes sont importants. Mais quelle différences faites-vous entre modalité et condition dans cet exemple précis ? Pour moi, il s’agit d’articles de code civil, numéros 143, 144, 145 etc… et ils donnent un cadre à l’institution civile du mariage, une définition, des modalités etc… et donc l’altérité sexuelle en était une des composantes avant la loi de 2013.
      Si ces articles sont tous des modalités, alors il n’a pas de définition du mariage, et donc dire « elle n’a pas changé » est aussi faux que dire « elle a changé « .

      Signaler ce commentaire

       
    • Par SG70 03 Déc 2015 - 14 H 29
      Photo du profil de SG70

      @jeanrobert
      Il me semble que pour que l’on puisse dire que le mariage était auparavant limité à un homme et une femme il eut fallut avoir un article N disant explicitement: "le mariage ne peut être conclu qu’entre une un homme et une femme"
      Ce n’est pas le cas de l’article 144 initial qui lui pose une condition d’age uniquement.
      "il n’a pas de définition du mariage, et donc dire « elle n’a pas changé » est aussi faux que dire « elle a changé «"
      Ce qui est mesurable c’est l’évolution pour les couples mariés hétéros de leurs droits et devoirs et sur cet aspect je ne vois toujours pas – hormis pour le nom d’usage ou la loi impacte tous les couples – en quoi la loi Taubira a change quoique ce soit au mariage entre hétéros.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Jean 03 Déc 2015 - 17 H 26
      Photo du profil de Jean

      @SG70, si la différence des sexes entre les époux n’était pas évoquée par la loi avant 2013 (j’espère interpréter correctement votre commentaire), alors pourquoi avoir fait une loi qui réécrit dans l’article 143 Le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe.
      Je ne comprends pas. Selon moi, il est clair qu’avant 2013 le mariage civil était, pour tous, la possibilité de se marier avec quelqu’un du sexe opposé. Et hormis l’article 144 ante 2013, je ne vois pas d’autre article du code civil qui évoque le sexe des personnes contractant mariage.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par SG70 03 Déc 2015 - 17 H 43
      Photo du profil de SG70

      @jeanrobert
      Il me semble que avant la loi Taubira l’interprétation était flou, justement à cause de ce fameux article 144, c’était d’ailleurs sur cet aspect la je crois que c’était appuyé sans sucées Noel Mamére pour le mariage homo de Bègles.
      En gros le législateur estimait "de bon sens" que le mariage était entre une femme et un homme de part son historique et l’état d’esprit dans lequel ces texte ont été jadis rédigés et s’appuyait sur cette formulation maladroite en guide de démonstration,mais en d’autre temps et sous d’autre climats politiques la décision des tribunaux aurait tout aussi bien pu aller dans l’autre sens argüant que si cette distinction de différence de sexe avait été si importante elle aurait fait l’objet (comme c’est le cas dans d’autres législations) d’un article spécifique, la loi Taubira est venu corriger ce flou juridique.
      Il est notable que suite au vote en France de cette loi on a vu certains autres pays Européens se précipiter sur des modification de leur constitution ou de leur lois car elles soufraient sensiblement du même flou juridique.
      .
      En tout état de cause cela n’a en aucun cas modifié la définition juridique du mariage (hormis pour le nom) pour les hétéro.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Jean 03 Déc 2015 - 18 H 54
      Photo du profil de Jean

      Il me semble que avant la loi Taubira l’interprétation était flou, justement à cause de ce fameux article 144, Mouais enfin c’était flou pour pas grand-monde. Avec un peu de bonne volonté il n’y a pas d’ambiguïté

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Roxane 03 Déc 2015 - 20 H 32
      Photo du profil de Roxane

      @jeanrobert
      …sauf que le droit n’est pas affaire de « bonne volonté » mais de dispositions et de jurisprudences.
       
      alors pourquoi avoir fait une loi qui réécrit dans l’article 143 Le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe.
      A cause du rendu de la cours de cassation sur le mariage de Bègles qui faisait jurisprudence.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Roxane 03 Déc 2015 - 16 H 52
      Photo du profil de Roxane

      @jeanrobert
      où vous dites définition = conditions.
      Où as-tu vu que j’ai marqué ça?
      Là, tu interprètes.
      Tu ne trouveras en aucun cas une définition du mariage, le législateur ne l’a jamais fait.
      Mais quelle différences faites-vous entre modalité et condition dans cet exemple précis ?
      Une modalité est une méthode de faire.
      Une condition est un ensemble de composantes à remplir pour accéder à la possibilité.
      Une condition peut aussi être un état.
      Quant à être précis pour le code civil
      Pour l’article 144, c’est le cas F-H qui est prévu, mais les cas F-F et H-H n’était pas explicités, cela ne constitue cependant pas une définition, Cela pose des conditions dans le cas F-H et donc crée en soit une modalité F-H.
      Le conseil constitutionnel avait donc statué qu’en l’absence de modalité F-F ou H-H, le mariage n’était pas ouvert aux couples F-F ou H-H.
      De là , la définition (sémantique) n’a pas changé puisse qu’elle reste un blanc législatif, qui ouvre sur des droits et devoirs qui n’ont pas changé (qui tiennent de la définition technique/mise en pratique).

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Jean 03 Déc 2015 - 17 H 58
      Photo du profil de Jean

      Effectivement, j’interprète cette phrase la définition du mariage en elle même ne changeant pas, les conditions non-sexuées ne changeant pas en disant Conditions=définition.
      Vous le dites : Tu ne trouveras en aucun cas une définition du mariage, le législateur ne l’a jamais fait. => ok, donc il n’existe pas de définition légale du mariage, et l’affirmation « la loi du mariage pour tous a changé / n’a pas changé la définition du mariage » est fausse dans tous les cas. La loi a changé les conditions du mariage, en particulier la condition de l’altérité des sexes, qui n’est plus uniquement l’union FH.
      Donc au final nous sommes d’accord

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Roxane 03 Déc 2015 - 18 H 29
      Photo du profil de Roxane

      @jeanrobert
      « en disant Conditions=définition. »
      Définitivement: non.
      Si il y a bien un truc que je déteste, c’est qu’on m’invente ds propos que je n’ai jamais tenu.
       
      et l’affirmation « la loi du mariage pour tous a changé / n’a pas changé la définition du mariage » est fausse dans tous les cas
      Non plus.
      Bis repetita:
      De là , la définition (sémantique) n’a pas changé puisse qu’elle reste un blanc législatif, qui ouvre sur des droits et devoirs qui n’ont pas changé (qui tiennent de la définition technique/mise en pratique).
       
      La loi a changé les conditions du mariage, en particulier la condition de l’altérité des sexes, qui n’est plus uniquement l’union FH.
      Toujours pas non plus.
      Bis repetita:
      Pour l’article 144, c’est le cas F-H qui est prévu, mais les cas F-F et H-H n’était pas explicités, cela ne constitue cependant pas une définition, Cela pose des conditions dans le cas F-H et donc crée en soit une modalité F-H.
      Le conseil constitutionnel avait donc statué qu’en l’absence de modalité F-F ou H-H, le mariage n’était pas ouvert aux couples F-F ou H-H.
      > Une absence de modalité n’est en rien une condition.
      reprends un peu plus haut:
      La loi n’a jamais donné de définition du mariage, elle n’a fait que définir ses modalités, qui elles ne prévoyaient qu’entre personnes de sexes différents.
       
      Donc au final nous sommes d’accord
      Non.
      C’est fou cette manie de certains d’inventer des propos et arriver à des convergences indues…

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Jean 04 Déc 2015 - 17 H 00
      Photo du profil de Jean

      ok, alors j’ai sur-interprété vos propos.
      De là , la définition (sémantique) n’a pas changé puisse qu’elle reste un blanc législatif c’est tiré par les cheveux. Je préfère dire qu’il n’y a pas de définition, seulement des conditions et modalités.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Jean 03 Déc 2015 - 14 H 16
      Photo du profil de Jean

      @Roxane, vous écrivez Même d’un point de vue social, ça ne change absolument rien. Le mariage en lui même n’a pas changé, il est juste ouvert à plus de monde
      En partant de là, je n’arrive plus à comprendre ce qu’est le mariage.
      quelle est la définition du mariage selon vous?

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Roxane 03 Déc 2015 - 17 H 05
      Photo du profil de Roxane

      @jeanrobert
      Selon moi?
      Pour le cadre présent, il s’agit d’un régime matrimonial spécifique ouvrant des droits et devoirs à deux personnes voulant organiser leur vire commune.
      De là, il y a tous les aspects « traditionnels » qui se greffent dessus et qui dépendent des traditions de chacun(e). C’est d’ailleurs sur ce dernier point qu’il y a eu pas mal de bazar, quelques arriérés n’arrivant pas à comprendre que le droit français n’est pas un droit coutumier et ne reconnait pas ces derniers (hors quelques conventions internationales), pas plus qu’il ne reconnait « dieu ».

      Signaler ce commentaire

       
  • Par yaki 28 Nov 2015 - 20 H 43
    Photo du profil de yaki

    Vivement que ces gens soient élus pour supprimer les subventions des associations communautaires bretonnes, corses ou antillaises !!
    C’est pas les terroristes islamistes qu feront sauter l’hôtel de région!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par helene 28 Nov 2015 - 23 H 54
    Photo du profil de helene

    je m’en prendrai certainement pas aux bretons, corses et antillais, mais à cette manif pour tous qui démarrait ses cortéges dans les églises catholiques, dans les écoles privées ,école des riches subventionnées, et qui ont essayé de prendre d’assaut les ministères. de façon totalement putchiste.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par yaki 29 Nov 2015 - 22 H 13
      Photo du profil de yaki

      @helene
      Les subventions des corses et autres associations régionalistes ne seront pas inquiétées, ni même la Manip pour tous. Pourtant, ces pourritures parlent de supprimer les financements des associations communautaires. Mais il y a communautés et communautés !

      Signaler ce commentaire

       
  • Par UncertainWorld 29 Nov 2015 - 11 H 14
    Photo du profil de UncertainWorld

    « On ne subventionnera pas la théorie du genre » (Valérie Pécresse, le 28-11-2015, source : Libé) Ou quand Valérie Pécresse croit encore à la théorie du complot gay. Et elle dit ça en portant un pantalon.

    « On financera les associations qui mènent […] la lutte contre l’homophobie […], je n’accepterai pas qu’il y ait des subventions pour de projets qui font du lobbying politique. » (même source que la citation précédente). Donc pour elle l’égalité et l’inclusion n’est pas idéologique, c’est d’ailleurs pour cela qu’elle a marché au nom de la haine. Sinon, belle contradiction.

    Tout mon soutien à Oui Oui Oui et aux Franciliens, faite en sorte qu’elle et sa haine ne soient pas élues.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par akihito 29 Nov 2015 - 12 H 30
      Photo du profil de

      Si on savait quoi faire à Paris pour qu’elle ne soit pas élue on le ferait . Hélas j’en connais des gays ici à Paris qui vont voter pour elle !!!

      Signaler ce commentaire

       
    • Par patrik 30 Nov 2015 - 1 H 04
      Photo du profil de patrik

      Pour citer Roméro: il y a des dindes qui votent pour Noël …

      Signaler ce commentaire

       
    • Par azur7000 30 Nov 2015 - 11 H 01
      Photo du profil de

      Cela dit, chacun et libre de voter comme il le souhaite….

      Signaler ce commentaire

       
    • Par akihito 30 Nov 2015 - 11 H 53
      Photo du profil de

      De toutes façons ce meeting la manip pour tous ces c… , c’était un grand coup d’épée dans l’eau car actuellement les français ont d’autres préoccupations que le mariage pour tous, et le sujet est dépassé, sauf pour ces abrutis .

      Signaler ce commentaire

       
  • Par sébastien 30 Nov 2015 - 15 H 17
    Photo du profil de sébastien

    Je pense que certaines manifestations sont très peu productives, voire contre productives. Ce qu’il faut faire comprendre à la grande majorité de ces gens, c’est que la MPT est profondément immorale et que lorsqu’ils croient être dans le bien, ils sont dans le mal. Aujourd’hui, plus personne n’ose condamner un noir parce qu’il est noir, un arabe parce qu’il est arabe, cela paraît (heureusement) une évidence. Eh bien, condamner un homo parce qu’il est homo, c’est pareil. On ne condamne pas quelqu’un parce qu’il est ce qu’il est. On ne condamne pas un innocent, aucune religion ne prône cela. Or, ne pas reconnaître à autrui un droit que l’on a, c’est le condamner, c’est immoral. Il y a un travail de pédagogie à faire, et qui marchera auprès de ceux qui sont honnêtes.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Joss01 30 Nov 2015 - 20 H 23
    Photo du profil de Joss01

    Un beau défilé de pourritures qui arrivent quand même à attirer des votes homo: je ne sais pas ce qui me donne le plus envie de gerber

    Signaler ce commentaire

     
  • Par sébastien 01 Déc 2015 - 15 H 33
    Photo du profil de sébastien

    Il est clair qu’un homo qui vote FN, c’est quelqu’un qui aime se faire du mal.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par SG70 01 Déc 2015 - 18 H 51
      Photo du profil de SG70

      @sebastienmartin29
      Ça part surement d’un bon sentiment mais si c’est la ta méthode pour remettre les LGBT pro FN dans le droit chemin le FN a de beau jours devant lui…
      A chaque fois que sort un sondage sur des aspect LGBT on constate que l’UMP (ou les egomniacs si on va sur la nouvelle nomenclature) devance souvent le FN sur le terrain de l’homophobie, ajoute à cela le fait que plein de gens (donc aussi les LGBT) pensent que la dinde du FN est :
      1) honnête (la bonne blague)
      2) à de bonnes idées pour remettre la France d’aplomb
      et n’importe quel LGBT qui vote FN pourra te répliquer sans sourciller qu’il ne fait que faire passer l’intérêt de son pays avant le sien (au demeurant on ne peu plus honorable…)
      Si tu veux attaquer le FN attaque le sur ses points faibles, sur son programme économique complètement utopique, sur sa politique sécuritaire inapplicable, sur ses pratiques internes dubitatives, etc…
      Utiliser leur relative (en comparaison à l’UMP) homophobie c’est trop facile à contrer il leur suffit de dire que N°2 est PD…

      Signaler ce commentaire

       
    • Par sébastien 02 Déc 2015 - 14 H 53
      Photo du profil de sébastien

      Tu n’as pas compris. Ce que tu dis sur le programme économique du FN qui débouche sur la ruine de la France, sa politique sécuritaire qui débouche tout droit sur la guerre civile…. est parfaitement exact, mais, là, il s’agissait de LMPT dont beaucoup de manifestants sont des cathos croyants et, pour eux, l’argument moral est très important. Or je répète, dès qu’ils commenceront à s’interroger sérieusement, ils s’apercevront vite que la MPT est profondément immorale. Barbarin a commis une imprudence coupable parce qu’à son poste on devrait réfléchir aux conséquences de ses actes. Aller troubler une manifestation sans faire de pédagogie revient à braquer de façon contre-productive les assistants.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par rose djendeure 02 Déc 2015 - 9 H 54
    Photo du profil de rose djendeure

    « Je ne subventionnerai pas les associations pro #gender »
    … On en arrive quand même à un point ou je me demande si ces gens ne vivent pas vraiment dans un autre monde que le reste de l’humanité. Enfin c’est dingue de les voir s’échiner sur ce qui reste, disons-le, un pur outil d’analyse sociologique reconnu comme cohérent et approprié depuis bien des années par de très nombreux académiques de renom… Et non une idéologie.
    Bref, ce à quoi on devrait couper les subventions en revanche, c’est bien leur bêtise et leur manque de discernement.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.