Dans la famille «Alibi», il y a l’«amie noire» de Nadine Morano, l’épouse et les filles de Christian Eckert et les amis gays de Laurent Wauquiez. Dans un entretien à Closer, le candidat Les Républicains (LR) aux régionales en Auvergne-Rhône-Alpes – et soutien de la première heure du mouvement «Sens commun», issu de la «Manif pour tous» – affirme: «J’ai des amis qui sont gays et je ne vais pas m’en excuser».

Lorsque Closer évoque les révélations de Frédéric Mitterrand, qui racontait dans La Récréation, en 2013, que Laurent Wauquiez «[testait] son pouvoir de séduction sur [lui] pour se distraire» et le traitait d’«allumeur», l’intéressé répond: «Je pense que Frédéric Mitterrand se raconte beaucoup d’histoires. Mais à l’époque, j’avais trouvé ça plutôt touchant!» Un commentaire qui pourrait laisser penser qu’il s’est adouci sur la question du mariage pour tous, qu’il a combattu avec virulence pendant les débats à l’Assemblée nationale et dans les «manifs pour tous» (lire notamment Laurent Wauquiez: «Je souhaite que l’on revienne intégralement sur la loi mariage pour tous» et Laurent Wauquiez ne veut plus «camoufler ses convictions» sur le mariage pour tous). Mais que l’on ne s’y trompe pas: «Je n’ai pas changé de convictions».

Via Big Browser.

Lire (ou relire) aussi: Quand Laurent Wauquiez fréquente des soirées gays [Le Monde]

Nos derniers articles sur Laurent Wauquiez.