Pour évoquer les 20 ans de la Nuit Gay, Le Grand Journal avait invité hier l’ancien ministre PS de la Culture Jack Lang et le député ouvertement gay Franck Riester. Beau joueur, le député Les Républicains a accepté de faire la liste de ce que les gays et les lesbiennes devaient aux socialistes (la dépénalisation de l’homosexualité, le pacs, le mariage pour tous…). Il a ensuite cité l’exemple de Bertrand Delanoë, dont le coming-out l’a aidé lui aussi à sortir du placard à son tour.

La disparition de Têtu a ensuite été mentionnée. «C’est un vrai problème que Têtu ait disparu, a estimé Franck Riester, parce qu’encore une fois, pour beaucoup de jeunes homosexuels, c’était le moyen de voir qu’ils n’étaient pas seuls, qu’il y avait d’autres jeunes qui eux aussi étaient homosexuels et qui pouvaient vivre naturellement leur sexualité différente de la sexualité majoritaire. C’est un vrai problème. Alors, aujourd’hui il y a internet, et des sites comme Yagg jouent ce rôle-là, mais ça va être un grand vide, et j’espère que d’autres Têtu arriveront dans les années qui viennent, c’est important.»

Le nouveau magazine Garçon saura-t-il combler ce vide? Affaire à suivre…

À partir de 12’25:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Le Grand Journal du 20/10/15 – Part.1 Les 20 ans de la Nuit Gay