Depuis 1966, l’émission Stundin Okkar («Notre heure») de la chaîne publique RÚV s’adresse aux enfants islandais.es. Toutes sortes de sujets sont abordés par le biais de séquences de quelques minutes, qui mettent en scène divers personnages – dont des extraterrestres – autour d’un.e invité.e.

Dimanche dernier, l’invité était Páll Óskar (aussi connu sous le nom de Paul Oscar), chanteur pop ouvertement gay, qui a représenté l’Islande au concours de l’Eurovision en 1997 avec la chanson Minn hinsti dans.

«As-tu une petite amie?», lui demande la maquilleuse, interprétée par l’actrice Nína Dögg Filippusdóttir. «Non», commence à répondre le chanteur. Alors que la maquilleuse se réjouit, il enchaîne: «… et je n’aurai jamais de petite amie.» Elle s’étonne, ne comprend pas bien. «Parce que je n’ai pas de béguin pour des filles, explique Paul Oscar. J’ai le béguin pour des garçons, parce que je suis gay.» «Tu es absolument sûr que tu es gay?», demande-t-elle. «À 1000%», répond-il. «Quand as-tu su que tu étais attiré par les garçons et pas par les filles?» veut-elle alors savoir. Il lui retourne la question, elle répond: «Je l’ai toujours su, c’est tout». «Pareil pour moi, réplique le chanteur. C’est exactement la même chose. Tu es née comme ça.

«Certains garçons aiment les garçons, certains garçons aiment les filles. Certaines filles aiment les garçons, certaines filles aiment d’autres filles. Tu ne décides pas de ce qui fait battre ton cœur. Il bat, c’est tout.»

«C’est vrai, je n’avais jamais réfléchi à ça», admet-elle. «Et imagine ce que ce serait de vivre dans un monde où on n’accorderait aucune importance au fait que tu sois attiré.e par telle ou telle personne», enchaîne le chanteur. «Ce serait fantastique!», s’exclame la maquilleuse. «Il faut simplement que nous inventions ce monde, c’est notre responsabilité», poursuit Paul Oscar. «Tu es charmant! Je peux te faire un câlin?», demande-t-elle. «Tu es formidable, dit alors Paul Oscar. Même si tu ne m’attires pas!»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Icelandic State TV Show for children talks about being gay.‬

«Je n’ai jamais été aussi fier de participer à une émission», s’est réjoui Paul Oscar sur Facebook.

L’Islande a ouvert le mariage aux couples de même sexe en juin 2010. La Première ministre de l’époque Johanna Sigurdardottir avait alors épousé sa compagne Jonina Leosdottir. Selon une enquête de PlanetRomeo auprès de ses internautes, publiée en mai 2015, l’Islande arrive en tête des pays où il fait bon vivre lorsque l’on est un homme gay, juste devant la Norvège, le Danemark et la Suède.

Via PinkNews.

Nos derniers articles sur l’Islande.