Tous les ans depuis 2010, le Spirit Day est célébré en octobre (le 15, désormais), en soutien aux jeunes LGBT victimes de harcèlement et de violences, en particulier à l’école. Lancée par une jeune Canadienne, Brittany McMillan, l’idée est depuis portée par l’association Glaad, par le biais de laquelle de nombreuses célébrités s’associent à cette journée.

Le mouvement vise à trouver une portée mondiale, comme l’explique cette vidéo réalisée par Harold Moss (FlickerLab) pour Glaad:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Sometimes the smallest thing can mean the world #SpiritDay‬

«Les mots peuvent blesser plus que les pierres, indique la voix off. Les dégâts peuveut durer toute une vie. Tous les matins, je me réveille anxieux, malade, sachant que je dois retourner dans cette école. J’ai peur de traverser mon propre quartier… Mais le pire, c’est de me sentir tellement, complètement seul. Effrayé. Impuissant. Pour les jeunes LGBT, 8 sur 10 d’entre nous ont été victimes de harcèlement ces 12 derniers mois. 8 sur 10. Mais nous ne sommes pas seul.e.s. Le jour du Spirit Day, des millions de gens à travers le monde portent du violet pour montrer leur soutien aux jeunes LGBT et s’élever contre le harcèlement. Battez-vous contre le harcèlement tous les jours, mais le jour du Spirit Day, portez du violet pour montrer votre soutien à tou.te.s les jeunes LGBT. Parfois, le plus petit geste peut avoir une portée énorme. »

Sur YouTube, Harold Moss explique qu’il s’est inspiré de sa propre expérience pour réaliser ce petit film. «Le harcèlement suscite un véritable désespoir, insiste-t-il. Il faut parfois des années pour s’en remettre. Et certain.e.s gamin.e.s ne tiennent pas jusque là. Ajoutez à cela le fait de tenter de comprendre son orientation sexuelle, et que les profs et la famille puissent parfois être partie prenante de ce harcèlement, et ça devient très glauque. C’est pourquoi il est vital de se battre contre ce harcèlement, tou.te.s, tous les jours.»

Nos derniers articles sur le Spirit Day.