Sur son site, le Club Diamant se présente (en français) comme un «Lieu de rencontre exclusif pour gays». Doux euphémisme. Car le Diamant, qui vient d’ouvrir ses portes à Santa Llogaia, près de Figueres, en Catalogne, est en fait un sex-club où la prostitution est autorisée. La presse ne se prive pas de titre sur l’ouverture d’une «maison close» ou d’un «bordel» pour gays. La premier du genre en Espagne. En plus d’une clientèle locale, les clients français sont complètement souhaités: «Nous savons que certains hommes sont prêts à faire plusieurs centaines de kilomètres pour trouver un établissement comme le nôtre», explique en effet le gérant des lieux à France Bleu.

Le lieu comporte un espace clubbing, avec diverses performances: drag-queens, gogos, etc. Et les clients ont ensuite la possibilité de monter dans une chambre avec l’un des performers ou, on l’imagine, l’un des travailleurs du sexe présents.  Il y a également toutes les installations d’un sex-club classique: glory-holes, dark rooms, etc.

Ci-dessous, un reportage de TV3: