Une interview au quotidien britannique The Guardian, deux annonces. Allan Bell, Ministre en chef de l’Ile de Man (qui n’est pas membre du Royaume-Uni mais dépend de la Couronne britannique), a déclaré, dans un entretien à The Guardian, vouloir que son État suive l’exemple du Royaume-Uni, de l’Irlande ou des États-Unis et ouvre le mariage aux couples de même sexe. Il en a aussi profité pour parler de son homosexualité pour la première fois.

«Les gens savent que je suis gay, précise-t-il. Ça n’a jamais été un secret, mais personne ne m’a jamais posé la question.»

En couple depuis 21 ans, Allan Bell n’est pas sûr d’avoir envie de se marier. Il considère néanmoins que celles et ceux qui voudraient pouvoir le faire doivent en avoir le droit.

«Le message que doit envoyer l’Ile de Man en 2015 est que nous sommes une société tolérante, inclusive et ouverte, affirme-t-il. Nous détestons les discriminations de toutes sortes et sommes tourné.e.s vers le monde extérieur.»

Le référendum irlandais qui, en mai dernier, a décidé l’ouverture du mariage a permis à Allan Bell de voir les choses de façon plus claire, indique-t-il, d’autant que les réactions au niveau local ont toutes été très positives.

Une consultation publique sera ouverte dans le mois qui vient et, selon son résultat et les autres priorités législatives, un projet de loi sera présenté lors de la session législatives 2015-2016, rapporte The Guardian. Une loi contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle est également en préparation. Allan Bell est Ministre en chef depuis octobre 2011. De nouvelles élections sont prévues en septembre 2016.