LES FIANÇAILLES DE LA SEMAINE
Tom Daley et Dustin Lance Black se sont fiancés, révèle le site LGBT britannique PinkNews. L’annonce est parue, jeudi 1er octobre, dans The Times. Le plongeur britannique et le scénariste américain s’étaient rencontrés au printemps 2013. Tom Daley, quelques mois plus tard, l’avait annoncé dans un vidéo sur YouTube (à ce jour vue plus de 11 millions de fois) en expliquant avoir rencontré une personne qui avait profondément changé sa vie, un homme. Cinq mois plus tard, l’athlète avait fait son coming-out gay.

Justin Lance Black a obtenu l’Oscar du meilleur scénario original pour Harvey Milk, de Gus Van Sant, en 2009. Il est également producteur et réalisateur.

LA MÉDAILLE D’OR DE LA SEMAINE
Emma Trott est très fière de sa compagne. L’ancienne cycliste britannique a salué la victoire, mercredi 22 septembre, de sa compagne Linda Villumseen, dans le contre-la-montre des championnats du monde, à Richmond (Virginie). Dans cette discipline, la coureuse cycliste néo-zélandaise était montée cinq fois sur le podium – en argent en 2011 et 2013 et en bronze 2009, 2010 et 2012. Parée du maillot arc-en-ciel qui honore les champion.ne.s du monde, elle va pouvoir le revêtir en course pendant un an.

LE COUPLE DE LA SEMAINE
Martina Navratilova et son épouse Julia Lemigova font partie des couples de célébrités qui participeront, cette saison, à l’émission britannique Mr & Mrs, l’équivalent des Z’amours de France 2. Fondé sur des questions sur les habitudes ou le caractère, le jeu consiste à savoir quel couple se connaît le mieux. Le couple vainqueur reçoit 30000 livres (environ 40500 euros) qu’il verse à une association. L’émission accueillera également un couple d’hommes, Rylan Clark et Dan Neal, deux anciens concurrents de Big Brother qui se se rencontrés dans l’émission.

LA RÉACTION DE LA SEMAINE
Parmi les réactions qui ont suivi l’annonce de la fin du Paris Foot Gay, celle de Nicolas Bonnet-Oulaldj. Le président du groupe Communiste-Front de gauche au Conseil de Paris estime que «la Ville de Paris doit soutenir» le club qui a lutté pendant 12 ans contre l’homophobie. «Alors que l’homophobie ne recule pas, en témoigne le dernier rapport de SOS homophobie,  y compris dans le milieu sportif. Ce club n’a pas négligé ses efforts pour aider à une prise de conscience de l’ampleur du phénomène. Il a tenu à associer les grands clubs, dont le PSG, à la lutte contre l’homophobie (…). Alors que Paris s’apprête à accueillir les “gay games” (en 2018), il est important que ce club puisse continuer à vivre et à se développer. Nous avions déjà alerté le conseil de Paris en juillet dernier, par un vœu adopté par la majorité, soulignant le rôle indispensable de cette association dans la préparation des “gay games” et la nécessaire mobilisation de la ville pour que l’Euro 2016 intègre une campagne de sensibilisation à la lutte contre l’homophobie. Nous ne pouvons-nous résoudre à ce qu’une telle association disparaisse du paysage sportif et de lutte contre les discriminations à Paris.»

LES BASKETS DE LA SEMAINE
Pour son inlassable combat pour aider les jeunes LGBT en situation de précarité avec le True Colors Fund, Cyndi Lauper a imaginé, cette fois, des baskets. Trois différents types sont en pré-vente sur le site de l’organisation M4D3 (Make A Difference Everyday) qui met en œuvre des partenariats avec des organisations ou des personnalités pour soutenir des causes grâce à la vente de baskets. Deux tailles hautes et une taille basse léopard sont proposées.

LES PHOTOS DE LA SEMAINE
Billie Jean King participe au nouveau mouvement lancé le 29 septembre par Michelle Obama pour l’éducation des filles dans le monde. L’idée consiste à rassembler, via Twitter avec le hastag #62MillionGirls, un maximum de photos et de témoignages sur ce qu’apportent l’école et l’éducation aux filles. Parmi les premièr.e.s contributeurs/trices à cette initiative de la Première Dame des États-Unis, figure donc, avec Beyoncé, Leornado di Caprio ou encore Hillary Clinton, l’une des plus grandes championnes de tennis du XXe siècle, pionnière de l’égalité hommes-femmes dans ce sport.

LA CONFIDENCE DE LA SEMAINE
Il ne regrette pas d’être sorti du placard, mais Michael Sam en est certain: s’il n’avait pas fait son coming-out, le footballeur américain serait sans doute dans une franchise du championnat nord-américain (NFL). Michael Sam n’évoque pas ici une quelconque discrimination mais simplement l’immense pression médiatique qui a suivi son coming-out. Au cours de l’entretien qu’il a accordé au Dan Patrick Show, émission de radio américaine, on apprend aussi qu’il s’accordait encore quelques mois avant d’annoncer son homosexualité: «C’était supposé rester dans mon équipe, mais des journalistes savaient, j’ai eu peur que l’information fuite, alors, je l’ai fait (…). Mais je n’ai pas le moindre regret.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Michael Sam on The Dan Patrick Show (Full Interview) 9/25/15

LA MOTIVATION DE LA SEMAINE
Sur AfterEllen.com, comment s’encourager à faire du fitness en écoutant les conseils de sept coaches bies ou lesbiennes présentes sur Instagram. Du lever de haltères à toujours se souvenir d’emprunter les escaliers au lieu de l’ascenseur, il y en a pour tous les goûts.

LA VIDÉO DE LA SEMAINE
C’était à Londres, aux Jeux olympiques de 1908. En robe longue ou pas, la montée à la volée n’a pas pris une ride. Cliquer sur l’image pour voir la vidéo:

JO Londres 1908

LA VIDÉO DE LA SEMAINE (2)
À voir ou revoir, les 10 plus beaux gestes de Brittney Griner cette saison en WNBA:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Top 10 Plays: Brittney Griner 2015 WNBA Season

LES BLESSÉS DE LA SEMAINE
15 joueurs ont déjà quitté la Coupe du monde de rugby sur blessure après seulement 19 matches, c’est un record dans l’histoire de la compétition, relève Rugbyrama  «Le rugby n’est plus le même. Selon World Rugby, depuis 1995 et l’arrivée du professionnalisme, le temps de jeu a explosé, passant en moyenne de 20 à plus de 35 minutes entre 1987 et 2011. Les matches où il excède les 40 minutes sont désormais légion. Surtout, la structure des matches a changé. Le nombre de pénalités (-16%), de touches ou mêlées (-35 à 37%) a considérablement baissé. En revanche, le nombre de points de rencontres (mauls et mêlées ouvertes) a bondi de… +135%. C’est là que les contacts sont les plus rudes. Lorsque des joueurs lancés “déblayent” des joueurs arrêtés, occupés à protéger le ballon.»

LES DRAGONS DE LA SEMAINE
Après sa magnifique victoire contre l’Angleterre, pays hôte de la Coupe du monde de rugby, dans son antre de Twickenham, samedi 26 septembre (28-25), le Pays de Galles se mesure à Fidji, jeudi 1er octobre dans un match délicat. L’équipe du dragon affaiblie par deux nouveaux forfaits, Scott Williams touché au genou et Hallam Amos à l’épaule qui ont été remplacés par James Hook et Gareth Hanscombe. Les Gallois qui évoluent dans le groupe le plus difficile de cette Coupe du monde font corps. Ils doivent encore rencontrer les Australiens, le 10 octobre.

LA DEMANDE DE LA SEMAINE
Mignonnerie rugbystique à la Coupe du monde. Après le match de poule de qualification contre l’Irlande, un joueur roumain a fait sa demande en mariage à sa dulcinée.

LE NON DE LA SEMAINE
Pour David Pocock, en revanche, c’est non. Ardent militant contre le changement climatique, le troisième ligne australien qui brille actuellement en Angleterre avec son équipe s’engage aussi pour les droits des LGBT. Dans un entretien à The Daily Mail, il explique qu’il n’épousera pas sa petite amie tant que les homos ne pourront pas en faire autant dans son pays. «Les gens disent que sport et politique ne devraient pas être mêlés mais je pense qu’il est important que les sportifs s’intéressent à ce qu’il se passe ailleurs et en parlent», explique-t-il.

David Pocock s’était engagé, en avril 2014, auprès de nombreux collègues contre l’homophobie dans le sport. En août de la même année, il avait participé à une vidéo encourageant à participer à une enquête sur l’homophobie dans le sport diligentée par les organisateurs de la Bingham Cup, la Coupe du monde gay de rugby. 9494 personnes avaient répondu à cette enquête, publiée en mai.

Prochain adversaire des Australiens, l’Angleterre, samedi 3 octobre. Match couperet pour cette dernière qui doit gagner si elle veut rester dans son Mondial.

LE QUART DE LA SEMAINE
Qualifiée, en cas de victoire, jeudi 1er octobre, contre le Canada, l’équipe de France qui rencontrera l’Irlande le 11 octobre. Les Français qui, selon les observateurs/trices, doivent gagner sinon avec du panache, avec la manière ou rendre une copie parfaite.

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter.