L’arrondissement de Shibuya avait ouvert la voie en mars dernier, c’est maintenant au tour de Setagaya, d’offrir une reconnaissance légale aux couples d’hommes et de femmes. Tout comme à Shibuya, les personnes voulant faire enregistrer leur partenariat devront être âgées de 20 ans ou plus, et l’une d’elles devra résider dans l’arrondissement, ou projettera d’y emménager.

La municipalité devrait discutait de ce point en conseil dès septembre pour commencer à délivrer des certificats dès le mois de novembre. Setagaya est l’arrondissement le plus peuplé des 23 que compte la capitale japonaise. Cette nouvelle mesure est un moyen de mettre fin à certaines discriminations, notamment en terme de logement. Début juillet, une pétition signée par plusieurs centaines de militant.e.s LGBT japonais.e.s a été remise au gouvernement, afin de mettre en évidence que la non-reconnaissance des couples de même sexe est une violation des droits humains.