En interdisant expressément aux drag-queens et drag-kings cisgenres de se produire lors de son spectacle, les organisateurs/trices de la Free Pride de Glasgow, une marche alternative et non-commerciale, avaient provoqué un véritable tollé la semaine dernière. Choquées par cette mesure, plusieurs drag-queens de renom, dont l’Irlandaise Panti Bliss ou encore Lady Bunny étaient montées au créneau pour rappeler à la Free Pride, que les drag-queens ont leur place dans de tels événements, et font partie de la communauté LGBT et de son patrimoine culturel.

La Free Pride a finalement fait machine arrière. Dans un post de blog publié le 22 juillet, les instigateurs/trices de la marche ont reconnu avoir commis une erreur et ont présenté leurs excuses: «Il n’y a jamais eu d’interdiction des drag-queens et drag-kings assistant à la Free Pride. Il y avait une décision de ne pas en engager pour des performances, ce qui a été annulé, ont-ils/elles rappelé. La Free Pride accueille désormais les performers de tous genres et de toutes identités de genre.» La Free Pride a par ailleurs dénoncé le harcèlement et les menaces dont l’équipe organisatrice a fait l’objet suite à l’importante couverture médiatique de la polémique.

«Le travestissement, comme toute forme d’art et de performance, peut nous divertir et nous faire réfléchir. Mais il a aussi la capacité de perpétuer des oppressions, telles que la misogynie, la transphobie, et le racisme, a souligné la Free Pride. Nous espérons que nous en tirerons un enseignement dans le but de nourrir le genre de communauté que nous voulons voir. Nous croyons qu’il y a un important besoin de dialogue parmi et bien sûr entre les communautés trans’ et drag-queens et drag-kings. Nous espérons créer des espaces où ces dialogues pourront avoir lieu dans le respect et la compréhension mutuelles.»

Visiblement satisfaite par cette conclusion, Panti Bliss a salué la réponde de la Free Pride: «Des excuses honnêtes et justes. Je n’ai jamais douté des bonnes intentions des organisateurs/trices, et leur souhaite le meilleur pour leur événement.»

La Free Pride aura lieu le 22 août, au même moment que la Pride officielle de Glasgow.