Les membres du congrès étaient debout pour accueillir l’ancienne ministre Penny Wong lors de son discours à la conférence nationale du Parti travailliste australien ce dimanche 26 juillet. «Beaucoup d’entre nous étaient là en 2011 quand le parti a voté pour s’engager sur notre plateforme pour l’égalité, a-t-elle déclaré très touchée par la ferveur des militant.e.s. Je ne crois pas avoir été plus fière d’être membre du parti travailliste qu’en ce jour-là et je serai encore plus fière lorsque nous ferons de l’égalité une loi.»

«Il ne faut pas avoir peur de l’égalité! a-t-elle martelé. Et je sais que beaucoup d’entre nous auraient voulu que cela arrive plus tôt, mais délégué.e.s, je vous le dis, cette résolution va là où nous voulons aller.» Penny Wong a insisté sur l’engagement du candidat Bill Shorten. Le dirigeant du parti a en effet promis qu’il instaurerait le mariage pour tous dans les 100 jours après son investiture, s’il est élu Premier ministre lors de l’élection fédérale en 2016. En attendant l’élection, le parti travailliste a adopté une résolution lors du congrès en faveur du mariage pour tous, et a appelé l’actuel Premier ministre Tony Abbott (Parti libéral) à autoriser un scrutin sans consigne de vote au Parlement, seule condition pour permettre aux parlementaires de faire passer une proposition sur le mariage pour tous.

«Le progrès n’est jamais facile à obtenir, a poursuivi Penny Wong avec fougue. Une réforme n’est jamais facile à obtenir. Les Australien.ne.s LGBTI méritent l’égalité de traitement devant la loi. (…) Le mariage pour tous est une campagne d’espoir. Une campagne de justice, mais au-delà, délégué.e.s, et c’est pour cela que nous gagnerons, c’est une campagne pour ceux et celles que nous aimons: Pour nos partenaires, nos ami.e.s, nos sœurs, nos frères, nos fils et nos filles, je salue cette résolution et je vous remercie tou.t.e.s.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Penny Wong: Marriage Equality

En 2010, alors qu’elle était ministre de l’Environnement, Penny Wong n’avait pas voulu être en contradiction avec Julia Gillard, alors chef du gouvernement, et opposée au mariage pour les couples de même sexe. Mais à peine quelques mois plus tard, elle avait fini par faire entendre sa voix en faveur de l’égalité. Penny Wong a fait son coming-out en 2001.