Il y a quelques semaines, Cara Delevingne officialisait sa relation avec la chanteuse St. Vincent dans une interview pour Vogue. Suite à cet entretien, le magazine a été très critiqué. En effet, le journaliste de Vogue Rob Haskell a désigné l’orientation sexuelle de la mannequin comme une «phase»:  «Ses parents ont l’air de penser que c’est juste une phase pour Cara et ils pourraient avoir raison», a-t-il écrit. Interrogée dernièrement par le New York Times, Cara Delevingne a enfin réagi aux propos publiés dans Vogue: «Ma sexualité n’est pas une phase. Je suis qui je suis», a déclaré la mannequin.

L’interview de Vogue a donné naissance à une pétition qui a recueilli plus de 20 000 signatures afin que le magazine présente ses excuses. Un soutien que Cara Delevingne souligne et dont elle se dit très flattée. «Je suis sûre que cet article n’avait rien de malveillant», a-t-elle ajouté.

Via PinkNews.