Mardi 14 juillet, dans les environs de cinq heures, un jeune homme de 17 ans s’est fait agresser par un skinhead à Quimper. La victime se baladait dans la rue Jean Jaurès avec son compagnon lorsque l’incident s’est produit.

L’agresseur est un Quimperois de 23 ans, qui était visiblement en état d’ivresse. Alors qu’il était avec une bande de jeunes, il aurait quitté le groupe dès lors que le couple a échangé un baiser. Sans aucune raison apparente, il s’est approché du jeune homme et lui a donné un coup de poing au visage. Conduite aux urgences, la victime a reçu trois jours d’incapacité temporaire de travail.

L’agresseur quant à lui, a été mis en garde à vue jusqu’à mercredi matin. Déjà connu des services de police pour faits de violences volontaires, ce dernier avait déjà été condamné à huit mois de prison avec sursis. L’agresseur a rapidement été jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Quimper mercredi matin.

L’homophobie ayant été retenue comme circonstance aggravante, le Quimperois a écopé de six mois de prison dont trois avec sursis pour violences volontaires. Pour justifier son acte, l’accusé a expliqué avoir frappé par réflexe de défense lorsque le jeune homme l’aurait, selon lui, attrapé par le col.