La championne de tennis ouvertement lesbienne Amélie Mauresmo avait annoncé sa grossesse via Twitter en avril dernier. Elle devrait accoucher au mois d’août. Et selon la journaliste de France Info Cécilia Arbona, Amélie Mauresmo devient ainsi une icône, malgré elle, de l’homoparentalité: «Cette grossesse représente une formidable exposition médiatique pour les partisans de l’homoparentalité.»

La journaliste est partie à la rencontre de ces femmes lesbiennes et/ou célibataires, qui pour devenir mère, ont du se rendre à l’étranger. La PMA leur reste interdite en France.

Lire et écouter le reportage sur France Info.